Esthesis - The Awakening
4.0Note Finale

Nouveau venu (ou presque) dans le paysage français d’un rock progressiste un poil défraîchi, Esthesis n’aura pas attendu très longtemps pour faire aboutir leur premier album après un premier EP, Raising Hands, un peu passé sous les radars (2019). Avec The Awakening, le projet mené par Aurélien Goude (entouré ici de Marc Anguill, Baptiste Desmares et Florian Rodrigues) passe la vitesse supérieure avec ses influences assumées, et plutôt bien senties, de Pink Floyd à Steven Wilson. Pour autant, ces dernières n’écrasent pas un album qui fait la part belle aux longs développements en flirtant avec l’heure de jeu pour six morceaux. L’occasion de mâtiner une musique qui sait prendre son temps et emmener l’auditeur dans son univers. Dès « Downstream » et ses seize minutes au garrot, les toulousains s’évadent dans le sillage de Airbag, NoSound, Gazpacho et autres artisans du même acabit, capables d’atmosphères prégnantes ponctuées d’effets et de nappes mélodiques qui font le job. Les amateurs en tireront de belles émotions, plutôt planantes, avant de redescendre brutalement dès « No Soul to Sell », nettement plus nerveux, électrique (Porcupine Tree en vue) et pour tout dire tourmenté. En secouant l’auditeur, Esthesis ménage ses montagnes russes et prépare le terrain d’explorations qui alternent moments de calme et déflagrations (« High Tide »), instrumentale carrée (« The Awakening ») et contours plus pop (« Still Far to Go »). De quoi alimenter une machinerie qui tient la route dans les nombreux paysages explorés. Très belle révélation avec The Awakening, Esthesis donne de quoi se faire un nom sans travestir ses influences, ni les trahir.

ESTHESIS – THE AWAKENING

Esthesis - The Awakening (2020)

Titre : The Awakening
Artiste : Esthesis

Date de sortie : 2020
Pays : France
Durée : 59’39
Label : –

Setlist

1. Downstream (16:31)
2. No Soul to Sell (8:33)
3. High Tide (10:35)
4. Chameleon (8:06)
5. The Awakening (6:26)
6. Still Far to Go (9:28)

Line-up

– Aurélien Goude / vocals, keyboards, lap-steel guitar, bass
– Baptiste Desmares / lead guitar
– Marc Anguill / bass
– Florian Rodrigues / drums
– Mathilde Collet / backing vocals (6)

Votre avis

A propos de l'auteur

Cyrille Delanlssays

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.