Blind Ego - Preaching To The Choir
3.0Note Finale

Lorsqu’un album de Blind Ego apparait, il est tentant de le comparer au groupe principal de Kalle Walner, RPWL. Or avec Preaching To The Choir, il s’éloigne de plus en plus de l’univers floydien de RPWL pour faire rugir sa guitare dans des tons plus hard-rock voire métal que progressif. Ce disque est aussi le premier album studio avec Scott Balaban derrière le micro, et il est vrai que son timbre de voix et sa puissance vont naturellement faire pencher le groupe vers un coté plus violent et nerveux que tout ce que RPWL a pu produire.  Le format des morceaux renforce ce qui n’est plus une impression : 9 titres ramassés autour de 5 min, pas de longs développements tarabiscotés, la musique du combo se veut directe et efficace. Ce n’est pas “Massive“, le premier titre bien nommé qui va me donner tort : une rythmique de plomb, des riffs de guitare qui pleuvent, on est loin de RPWL et proche du hard rock des années 80, la voix de Balaban, un peu éraillée fait le job pendant que les guitares laminent l’auditeur… le morceau titre est dans la même veine, puissant, toujours plus typé hard / hard-mélodique que progressif, avec un refrain imparable au tempo accéléré sur lequel on se surprend à headbanger… Même style encore sur “Line In The Sand“, et là on commence à trouver un peu le temps long, car non seulement l’album semble manquer de variété, mais en plus le morceau ne semble pas très inspiré avec des vocaux forcés et des riffs bien téléphonés. “Burning Alive“, “Broken Land” ou “In Exile” sont moins rentre-dedans, et nous emportent plus dans un hard-FM à la Magnum ou Europe, avec à chaque fois une basse bien sèche, binaire sur laquelle les guitares viennent poser riifs ou soli. Ce sont clairement de mon point de vue, dans le genre hardeux qui est la marque de ce disque, les titres les plus réussis.

Pour ponctuer la première moitié de l’album, “Dark Paradise” joue la note de la balade, mais la balade typée hard-rock toujours. Tempo lent, et alternance de passages puissants alternent avec des moments plus délicats. Un titre qui est sauvé de la banalité par un superbe solo de Kalle pour occuper les dernières minutes. Reste deux titres plus originaux : “Heading For The Stars“, intro presque électro, chant qui force moins et du coup devient plus soyeux sont la marque ce titre rock, tendance FM encore une fois, qui se termine avec le plus beau solo (à deux guitares) de l’album. Le dernier titre est le seul morceau qu’on va vraiment pourvoir qualifier de progressif, d’abord c’est le premier morceau sur lequel les claviers sont audibles et n’ont pas un rôle de faire valoir noyés sous les guitares. Ensuite c’est un titre construit autour de ces changements de tempos qu’on apprécie dans le prog : une intro aérienne presque spirituelle amène crescendo les grosses guitares (on ne se refait pas) et un final floydien qui renoue avec la sérénité de l’intro.

Preaching To The Choir est un disque qui aura plus sa place au rayon hard-rock qu’au rayon prog. Avec beaucoup plus de riffs que de mélodies travaillées, un peu de guitare djent par-ci, par-là, beaucoup de refrains typés FM, je n’ai pas réussi à rentrer dans ce disque. En privilégiant l’aspect heavy-métal au progressif (sauf sur “The Pulse”), ce qu’il avait commencé avec Liquid, son disque précédent, Wallner et sa bande risque de perdre en chemin les fans de RPWL…quitte à en gagner d’autres.

BLIND EGO – PREACHING TO THE CHOIR

Blind Ego - Preaching To The Choir (2020)

Titre : Preaching To The Choir
Artiste : Blind Ego

Date de sortie : 2020
Pays : Allemagne
Durée : 48’32
Label : Gentle Art Of Music

Setlist

1. Massive (5:25)
2. Preaching To The Choir (6:06)
3. Burning Alive (4:32)
4. Line In The Sand (4:09)
5. Dark Paradise (5:15)
6. In Exile (4:08)
7. Heading For The Stars (5:35)
8. Broken Land (4:43)
9. The Pulse (8:40)

Line-up

– Kalle Wallner / guitars, backing vocals
– Sebastian Harnack (Sylvan) / bass
– Scott Balaban / vocals
– Julian Kellner / guitars, vocals
– Michael Christoph / drums

Votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.