Kyle Eastwood - The View From Here
3.5Note Finale

On a encore un peu de mal à y croire et pourtant, The View From Here est déjà le sixième album studio de Kyle Eastwood, locomotive d’un jazz rutilant dans le sillage des amours musicaux de son illustre paternel. Pour notre bassiste/contrebassiste francophile, qui aura su se faire un prénom, exploit majeur à la vue du pédigrée, c’est aussi, surtout, un retour aux sources.

Encadré de pointures anglaises comme Andrew Mc Cormack (piano), Martyn Kaine (batterie), Quentin Collins (trompette) et Graeme Blevins (saxophones) et enregistré aux studios de la Buissone de Perne-Les-Fontaines dans le Vaucluse, l’album respire une vraie sérénité, un sentiment appaisé qui revisite le Be Bop classique (« Sirocco »), teinté de latino (« From Rio to Havana ») ou d’un sens de l’Afrique (« Une Nuit au Sénégal ») avec un sens du cool qui n’évacue jamais le frisson (« Luxor », « Route de la Buissonne », plus funky) ni le romantique (« Summer Gone »).

Éloignés des turbulences, avec ses climats très polars seventies, parfois plus explosifs (« The Way Home »), les musiciens y vont de leur talent et ajoutent encore à ces compositions légères et délicates. Une atmosphère inspirée de l’ambiance de l’enregistrement qui confère à cet album plein de maturité ce supplément d’âme qui le rend très attachant.

KYLE EASTWOOD – THE VIEW FROM HERE

Kyle Eastwood - The View From Here (2013)

Titre : The View From Here
Artiste : Kyle Eastwood

Date de sortie : 2013
Pays : États-Unis
Durée : 73’00
Label : Jazz Village

Setlist

1 From Rio To Havana
2 For M.E.
3 The View From Here
4 Sirocco
5 Luxor
6 Une nuit au Sénégal
7 The Way Home
8 The Promise
9 Mistral
10 Summer Gone
11 Route de La Buissonne
12 Lucky Six

Line-up

– Kyle Eastwood / bass

Guests : Andrew Mc Cormack (piano), Martyn Kaine (batterie), Quentin Collins (trompette) et Graeme Blevins (saxophones)

Votre avis

A propos de l'auteur

Cyrille Delanlssays

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.