Blues Pills - Holy Moly!
3.5Note Finale

B[Album]lues Pills c’est du blues rock qui tape, qui braille, qui fait trembler les murs. Les références à Janis Joplin sont là, droites dans leurs bottes avec Elin Larsson qui se démène pour tordre le concept très seventies vers quelque chose de plus. Et pour leur troisième album, Holy Moly! tout n’était pas gagné d’avance. Le départ du guitariste prodige français Dorrian Sorriaux avait pu laisser planer un doute sur l’unité de la formation. C’est Zack Anderson, le bassiste qui le remplace, la basse étant quant à elle désormais tenue par le petit nouveau Kristoffer Schander. Nouvelle formation mais un son identique. Brut. Carabiné. Ça pétarade sec et l’album ne décevra pas les amateurs. On pense à Fleetwood Mac évidemment, aux Beatles, et à toute une palanqué de grands noms vis-à-vis desquels Blues Pills ne s’évapore jamais vraiment (« Wish I’d Known »). Tout au long de l’album, les titres s’enchaînent, bien tenus sans être inoubliables, porté par sa chanteuse qui ne parvient pas à combler une section guitare un peu trop légère côté soli. Malgré ces quelques réserves, l’ensemble est suffisamment bien fichu pour tenir la distance. Sans être l’album phare de Blues Pills, ce Holy Moly! revêt ses apparats d’album de transition. Parions que la suite nous réservera des surprises.

BLUES PILLS – HOLY MOLY!

Blues Pills - Holy Moly (2020)

Titre : Holy Moly!
Artiste : Blues Pills

Date de sortie : 2020
Pays : Suède
Durée : –
Label : Nuclear Blast Records

Setlist

1 Proud Woman
2 Low Road
3 Dreaming My Life Away
4 California
5 Rhythm In The Blood
6 Dust
7 Kiss My Past Goodbye
8 Wish I’d Known
9 Bye Bye Birdy
10 Song From A Mourning Dove
11 Longest Lasting Friend

Line-up

Elin Larsson – Vocals
Zack Anderson – Guitar
André Kvarnström – Drums
Kristoffer Schander – Bass

Votre avis

A propos de l'auteur

Cyrille Delanlssays

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.