Karfagen - Birds of Passage
4.5Note Finale

Quasiment un an jour pour jour après Echoes From Within Dragon Island, Anthony Kalugin remets le couvert avec un nouvel album de Karfagen construit exactement sur le même principe. Pour Birds of Passage, Kalugin retrouve également le peintre Igor Sokolskiy, aux visuels, pour illustrer cette fois encore plusieurs poèmes en musique : cette fois les deux (longues) suites “Birds of passage” sont inspirées d’œuvres de Henry Wadsworth Longfellow (“part I“) et de William Blake (“part 2” et titre bonus “Spring“). A noter que le poète romantique William Blake avait déjà inspiré par le passé Tangerine Dream (Tyger), Loreena Mc Kennitt (Elemental) ou les Doors (“End Of Night“) … Par rapport à l’album précédent, le line-up est un peu plus resserré, avec en particulier le retour de Mathieu Spaeter qui remplace Max Velychko aux guitares électrique, et moins de cuivres. Pour autant les sections de cordes et de vents sont toujours bien présentes et donnent encore une fois un relief de musique classique aux compositions de Kalugin. Ici les claviers d’Anthony Kalugin sont constamment appuyés par violons, flutes et bassons, rendant l’ensemble très symphonique, d’autant plus que les parties instrumentales sont très longues et nombreuses. La deuxième partie, ma préférée d’un point de vu mélodique, démarre très délicatement par une première section à la guitare nylon (“Eternity’s Sun Rise“) dans une ambiance pastorale que ne renierait pas un autre Anthony : Anthony Phillips. Tout au long de ces deux parties ( 22 et 20mn ) les ambiances rappelant le Camel de Snow Goose, le Genesis de Trespass, le Jethro Tull le plus acoustique ou certain développement mélodique à la Mike Oldfield se succèdent pour le plus grand plaisir des oreilles. Ce progressif symphonique reste accessible, avec finalement peu, voire pas de longueurs et se laisse apprivoiser après quelques écoutes qui dévoilent la majesté de la musique composée par Anthony Kalugin. Deux courts morceaux bonus de 5 min : “Spring” et “Sunrise” complètent l’album dans une veine identique.

Birds Of Passage enfonce le clou de la symphonie art-rock, comme l’appelle lui-même Kalugin. Chaque section (5 pour la partie 1, 4 pour la partie 2) se comportant comme autant de mouvements d’une pièce classique, avec tempo et atmosphères différentes. L’exercice démarré avec l’album précédent est ici approfondi et donne un résultat très cohérent et très agréable à écouter. La musique dévoile sa richesse au fil des écoutes, sorte de pont entre le progressif symphonique des années 70 et les symphonies romantiques du 19eme siècle… Une belle réussite…

KARFAGEN – BIRDS OF PASSAGE

Karfagen - Birds of Passage (2020)

Titre : Birds of Passage
Artiste : Karfagen

Date de sortie : 2020
Pays : Ukraine
Durée : 57’07
Label : Caerllysi Music

Setlist

1. Birds of Passage (Part 1): (22:40)
– a) Your Grace
– b) Against the Southern Sky
– c) Sounds That Flow
– d) Chanticleer
– e) Tears from the Eyelids Start (Part 1)
2. Birds of Passage (Part 2): (21:11)
– a) Eternity’s Sun Rise
– b) Echoing Green
– c) Showers from the Clouds of Summer
– d) Tears from the Eyelids Start (Part 2)
– bonus tracks:
3. Spring (Birds Delight) (4:34)
4. Sunrise (5:23)
5. Birds (Short Introduction) (3:19) – not on CD

Line-up

– Antony Kalugin / keyboards, vocals, percussion, composer & arranger, programming & mixing, co-producer

With:
– Tim Sobolev / vocals
– Olha Rostovska / vocals
– Mathieu Spaeter / guitar
– Aleksandr Pavlov / nylon guitar
– Maria Baranovska / violin
– Alexandr Pastuchov / bassoon
– Elena Kushniy / flute
– Konstantin Ionenko / bass
– Viktor Syrotin / drums, percussion

Votre avis

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.