Glass Hammer - Dreaming City
2.5Note Finale

Presque 30 ans d’existence et un dix-neuvième album studio pour Glass Hammer. Pour autant, dès le premier titre éponyme, difficile de reconnaître les arcanes de la formation américaine. Entre riff bien crade, rythmique de plomb et chant à l’unisson, nous voici embarqué dans des contrées heavy inhabituelles pour la bande à Steve Babb et Fred Schendel. Le solo de clavier n’y change rien, nous voici dans un univers qui mélange allègrement Rush, Jethro Tull, Tangerine Dream, Spock’s Beard et autres joyeusetés. L’affaire son chemin épineux sans freiner (« Cold Star »). Précisons qu’il s’agit d’un album conceptuel (un de plus) racontant l’histoire d’un homme désespéré et sa quête pour tenter de sauver sa fiancée dans une ville semée d’horreurs. Il n’a que 3 jours pour le faire et pour y parvenir, il est accompagné de Terminus, son épée et son arme de confiance (!)… tout un programme déroulé sur un setlist un peu inégale.

Si Chronomonaut (2018) avait renouvelé l’univers sonore de la formation, ce Dreaming City cahote quelque peu à trouver sa cohérence et une constance à la mesure de ce que Glass Hammer a déjà pu proposer. Quelques titres s’avèrent ainsi assez dispensables et d’autres plutôt passe partout mais cela n’empêche pas quelques sorties intéressantes et même une fin d’album qui reprend de la hauteur avec notamment « The Key » et la douzaine de minutes de « The Watchman on the Wall ». De quoi placer Dreaming City au milieu du gué avec ce sentiment qu’il aurait pu taper plus haut, plus fort. La faible présence de Susie Bogdanowicz (sur l’unique titre « October Ballad ») n’y est pas étranger. En l’état, on reste sur notre faim !

GLASS HAMMER – DREAMING CITY

Glass Hammer - Dreaming City (2020)

Titre : Dreaming City
Artiste : Glass Hammer

Date de sortie : 2020
Pays : États-Unis
Durée : 62’05
Label : –

Setlist

1. The Dreaming City (7:14)
2. Cold Star (7:29)
3. Terminus (4:17)
4. The Lurker Beneath (1:44)
5. Pagarna (3:33)
6. At the Threshold of Dreams (4:11)
7. This Lonely World (4:52)
8. October Ballad (4:11)
9. The Tower (2:40)
10. A Desperate Man (4:15)
11. The Key (6:10)
12. Watchman On the Walls (11:29)

Line-up

– Steve Babb / keyboards, bass, backing vocals, lead vocals (1, 5, 12)
– Fred Schendel / keyboards, guitars, backing vocals
– Aaron Raulston / drums
– Susie Bogdanowicz / lead vocals (8)
– Brian Brewer / lead guitar (7, 8), acoustic guitar (12)
– Reese Boyd / lead vocals (2, 11, 12), lead guitar (1, 5, 12)
– John Beagley / lead vocals (3, 7, 10)
– Joe Logan / lead vocals (11)
– James Byron Schoen / guitar (11)
– Barry Seroff / flute (2, 11)

Votre avis