Glass Hammer - Chronomonaut
4.3TOP 2018

En enquillant Chronomonaut, son nouvel album concept, sur le principe du « et si ? », Glass Hammer joue dans le flash-back d’anticipation tout en devenant le second volet d’un diptyque entamé en 2000 avec Chronometree. En s’amusant du voyage dans le temps, Tom, le héros de notre histoire, revient donc aux sources des années soixante-dix pour devenir un dieu du prog-rock. Le prétexte pourrait passer pour une grosse ficelle s’il n’était musicalement aussi exaltant. La première conséquence se retrouve dans la dispersion des influences habituelles, et parfois un peu étouffantes, de quelques pointures des seventies (YES en tête) pour des paysages soniques plus variés permettant au groupe de Steve Babb & Fred Schendel et de s’émanciper, enfin, d’une discographie que certains pouvaient juger trop homogène.

Sections jazz, space rockClockwork »), heavy (« It Always Burns Sideways ») ou cordes, ce dix-huitième opus de Glass Hammer change suffisamment la donne pour ne pas avoir l’impression d’une redite. La voix de Susie Bogdanowicz fait toujours des merveilles sur des segments qui picorent autant du côté des BeatlesTwilight of the Godz »), Tangerine Dream (« « Tangerine Meme » ») que de King CrimsonThe Past is Past ») ou TransatlanticBlinding Light »). L’album de faiblit pas jusqu’au final « Fade Away » porté par Matthew Parmenter. Quoi que l’on pense de Glass Hammer, il faut avouer que si Chronomonaut reste une nouvelle fois un hommage appuyé au passé (forcément), il déploie assez de personnalité, de qualités mélodiques et de diversité (et paradoxalement certains pourront lui reprocher) pour en faire leur meilleur album depuis une paye, voire The Inconsolable Secret (2005).

GLASS HAMMER – CHONOMONAUT

Glass Hammer – Chronomonaut (2018)

Titre : Chronomonaut
Artiste : Glass Hammer

Date de sortie : 2018
Pays : États-Unis
Durée : 70’32
Label : –

Setlist

1. The Land of Lost Content (1:54)
2. Roll for Initiative (7:43)
3. Twilight of the Godz (8:13)
4. The Past is Past (9:56)
5. 1980 Something (5:51)
6. A Hole in the Sky (4:49)
7. Clockwork (2:17)
8. Melancholy Holiday (4:27)
9. It Always Burns Sideways (5:49)
10. Blinding Light (6:01)
11. Tangerine Meme (3:05)
12. Fade Away (10:27)

Line-up

– Susie Bogdanowicz / lead vocals
– Steve Babb / bass, keyboards, lead & backing vocals
– Fred Schendel / keyboards, guitar, backing vocals
– Aaron Raulston / drums

With :
– Matthew Parmenter / lead vocals (4)
– Patton Locke / lead vocals
– Brian Brewer / guitar, steel guitar & mandolin (3,5)
– Phil Stiles / guitar (9, pt 1)
– Chris Herin / guitar (2,10)
– Reese Boyd / guitar (2,9 pt 2,6,12)
– Jamison Smeltz / saxophone (3)
– Tommy Ogle / saxophone (2,10)
– Brian Poteet / trombone (2,10)
– Stephen Bearden / trumpet (2,10)
– Randall Williams / drums (3)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.