The Mute Gods - Do Nothing Till You Hear From Me
4.0Note Finale

Qu’on se le dise, dans la série des super-groupes qui en imposent des masses côté zicos, The Mute Gods déboule. Et dans sa besace, un premier album qui tire sur tout ce qui bouge : Do Nothing Till You Hear From Me. Côté membres d’équipage, nous retrouvons en tête de pont Nick Beggs, bassiste émérite ayant transité entre la pop de Kajagoogoo jusqu’à Iona, Steve Hackett et plus récemment Lifesigns et le Steven Wilson band. Une carte de visite qui n’a rien à envier à ses acolytes, le claviériste Roger King (compagnon de longue date de Steve Hackett) et le batteur Marco Minneman (The Aristocrats, Illegal Aliens, Steven Wilson). Si on ajoute à ce trio virtuose quelques invités du calibre de Ricky Wilde, Nick D’Virgilio et Garry O’Toole, le ciment était fait pour prendre sévèrement sur le papier. Les concepts abordés par l’album devaient terminer le travail avec pêle-mêle les sombres conspirations gouvernementales, les institutions religieuses et autres joyeusetés du même tonneau.

Musicalement, l’album fait feux de tous bois avec de la ballade (« Nightschool for Idiots »), du prog symphonique seventies (« Do Nothing Till You Hear From Me »), eighties (« Praying to a Mute God »), de la soul, du funk, de la pop heavy (« Your Dark Ideas »)… un grand brassage qui puise notamment chez Yes et dans le Steven Wilson récent («Father Daughter », « Swimming Horse ») ou plus ancien (« Last Man on Earth ») sans jamais pomper outrageusement ses influences. Sans rien perdre de sa superbe, l’album déroule son fil en parvenant à atteindre un haut niveau d’intensité. D’une redoutable efficacité, le trio se paye le luxe de ne jamais en faire des tonnes comme c’est (trop) souvent le cas dans ce type de projets. The Mute Gods trouve ainsi un équilibre délicat. Comme sa musique.

THE MUTE GODS – DO NOTHING TILL YOU HEAR FROM ME

The Mute Gods - Do Nothing Till You Hear From Me (2016)

Titre : Do Nothing Till You Hear From Me
Artiste : The Mute Gods

Date de sortie : 2016
Pays : Angleterre
Durée : 49’07
Label : InsideOut

Setlist

1. Do Nothing Till You Hear From Me (7:43)
2. Praying To a Mute God (5:06)
3. Nightschool For Idiots (6:00)
4. Feed The Troll (4:55)
5. Your Dark Ideas (4:41)
6. In The Crosshairs (3:18)
7. Strange Relationship (6:10)
8. Swimming Horses (7:05)
9. Father Daughter (4:09)

Line-up

– Nick Beggs / bass, guitars, keyboards, vocals
– Roger King / keyboards, guitars, programming
– Marco Minnemann / drums, guitars, programming

Guest musicians:
– Lula Beggs / vocals
– Rob Reed / guitars, keyboards
– Frank van Bogaert / keys, vocals
– Rick Wilde / vocals, keyboards
– Adam Holzman / keyboards
– Gary O’Toole / drums
– Nick D’Virgilio / drums

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?