Solar Fields - Origin #02
4.0Note Finale

Voilà enfin un projet électronique un poil frissonnant. Derrière Solar Fields se cache un homme seul, Magnus Birgersson. Pour qualifier sa musique, ce dernier n’y va pas par quatre chemins (de croix): « Je n’aime pas catégoriser ma musique en terme de genres, pour moi c’est de la musique électronique ». Voilà. Paradoxal dans sa propre définition, ce douzième album (!) prend son temps (78 minutes et des clopinettes) dans la ronde hypnotique qu’il propose. Et puisque Magnus Birgersson n’efface rien de son travail, les compositions accomplies comme les travaux en suspens, ce deuxième projet intitulé Origin (d’autres suivront) rassemble des titres jusque-là restés au fond des tiroirs, visite d’anciens moments d’inspiration pour en provoquer de nouveaux.

Le voyage proposé, cohérent, dans la lignée des grandes œuvres du « genre », brille par l’espace développé, sa brillance sonique, son aspect mélodique qui, souvent, touche la cible (« Landform »). Les influences sont évidemment nombreuses, inévitables. On citera pêle-mêle Vangelis, Tangerine Dream et l’incontournable Klaus Schulze dans cette veine spacieuse, organique, sachant nous plonger, parfois, dans des abîmes abyssaux. C’est pourtant du côté de Dead Can Dance (autre paradoxe) que l’on (trans)portera nos esgourdes sur les remous du splendide « Mystic Science ». Orchestration au diapason, le titre se développe dans l’obsédant, l’addictif. Une totale réussite.

La suite de l’album évoque tour à tour de libres envolées (« Active Sky » et sa basse hypnotique), un futurisme qui plaira aux plus nostalgiques (« Echo »), quelques ambiances totalement cinématographiques (« The Missing » sorti d’un Ridley Scott sci-fi) ou un succédané du Mike Oldfield époque chill-out (« Asteroid »). Certes, rien de révolutionnaire dans cette accumulation d’expériences synthétiques mais ce défilé un peu monstrueux, s’il ressemble à un hommage manifeste aux classiques du genre, s’amuse des codes avec une fascination contagieuse.

SOLAR FIELDS – ORIGIN #02

Solar Fields - Origin #02 (2013)

Titre : Origin #02
Artiste : Solar Fields

Date de sortie : 2013
Pays : Suède
Durée : –
Label : Ultimae Records

Setlist

01. Landform
02. Mystic Science
03. Active Sky
04. Echo
05. Unknown Presence
06. Surface
07. Lifebook
08. The Missing

Line-up

– Magnus Birgersson / keyboards

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires