Mostly Autumn - Sight of Day
4.5Note Finale

Tiens un nouvel album de Mostly Autumn. Comme souvent désormais l’album a été financé par une campagne de précommande, celles-ci étant récompensées par une édition 2Cd limitée à 2000 exemplaires rajoutant 7 titres inédits à l’édition ‘commerce’ qui sortira au moment où vous lirez ces lignes.  On ne va pas faire durer le suspense, ce disque renoue avec les très bons opus du groupe et est certainement ce que Mostly Autumn a sorti de plus réussi depuis le départ d’Heather Findlay. Ceux qui comme moi trouvaient que le groupe tournait en rond et manquait d’inspiration depuis une petite dizaine d’année pourront se ruer sur cette galette qui est à mon sens ce que la bande de Brian Josh à fait de mieux depuis The Last Bright Light ou Passengers. Comme un clin d’œil la pochette rappelle de plus les trois premiers disques des britanniques.

Le titre éponyme qui ouvre l’album est un morceau de bravoure : un quart d’heure qui visite tout ce que sait faire de mieux Mostly Autumn, guitare floydienne tantôt aérienne avec des envolées à donner le frisson tantôt rock, passages acoustiques et voix cristalline d’Olivia Sparnenn-Josh. Même si je préfère celle d’Heather Findlay, c’est furieusement bon et accrocheur. La suite n’est pas en reste et si on peut préférer la voix d’Olivia à celle plus rugueuse de son mari gratteux (l’énergique « Once Around The Sun »), les compos s’enchaînent avec un plaisir non feint. On alterne les ambiances intimistes (« The Man Without A Name« , émouvant en simple piano/voix ou « Raindown« ) et les titres plus énergiques, à l’esprit plus rock (« Changing Lives » ou « Only The Brave« , composition typique du groupe).

Comme dans tout bon Mostly Autumn, la dominante folk, quelle que soit le morceau et l’atmosphère visitée est présente. Anna Phoebe et Troy Donockey (décidément omniprésent) viennent poser leur violons et uilleann pipes sur plusieurs morceaux, apportant la couleur folk celtique, appuyée, surlignée par la flute d’Angela Gordon, qui est la marque du groupe et qui est bien plus présente que sur les productions récentes (« Raindown« , « Sight of Day » ou « Forever And Beyond« ). Si l’album ouvre sur un morceau de bravoure, un autre titre long d’une dizaine de minutes, survole et marque l’album d’une présence certaine. « Native Spirit » est un morceau très évocateur, très cinématique, avec des envolées de guitares et de voix en duo. Démarrant lentement par une partie acoustique, il va crescendo se muscler avec un solo dont Bryan Josh a le secret puis retomber dans une ambiance intimiste, acoustique qui va petit à petit s’ouvrir vers un final orchestral de toute beauté. C’est le sommet du disque avec « Sight of Day« , à n’en pas douter.

Est-il nécessaire d’évoquer le CD bonus de 7 titres ? Si vous avez précommandé l’album vous l’avez déjà, si vous vous contentez de l’édition standard, vous ne risquez de le trouver qu’à prix indécent sur des sites d’enchères…. Juste un mot : ces 35 minutes supplémentaires sont parfois plus rock (« No Sense« , « Back in Time« ) que l’album principal. « Pushing Down The Floor » et « In Time » sont des bluettes dispensables, mais « Moments » et « July » sont deux morceaux formidables à la construction aérienne qui auraient mérité une place de choix sur la version commerce…

Sight Of Day marque le retour de Mostly Autumn. Après plusieurs années d’absence et quelques albums moyens, les racines celtiques sont de nouveau perceptibles dans ce disque, le plus réussi avec Olivia Sparnenn-Josh aux chant et un des tous meilleurs du groupe, tout simplement.

MOSTLY AUTUMN – SIGHT OF DAY

Mostly Autumn - Sight of Day (2017)

Titre : Sight of Day
Artiste : Mostly Autumn

Date de sortie : 2017
Pays : Angleterre
Durée : 73’33
Label : Mostly Autumn Records

Setlist

1. Sight of Day (Bryan Josh) (14:33)
2. Once Around the Sun (Josh) (5:08)
3. The Man Without a Name (Olivia Sparnenn-Josh) (3:50)
4. Hammerdown (Josh) (6:05)
5. Changing Lives (Chris Johnson) (6:17)
6. Only the Brave (Josh, Sparnenn-Josh) (5:35)
7. Native Spirit (Josh) (10:27)
8. Tomorrow Dies (Iain Jennings, Josh) (7:20)
9. Raindown (Josh) (8:01)
10. Forever and Beyond (Josh) (6:17)

Bonus CD from 2017 SE:
1. No Sense (Josh) (5:22)
2. Back in Time (Josh, Sparnenn-Josh) (4:45)
3. Heart, Body and Soul (Sparnenn-Josh) (4:58)
4. Moments (Jennings, Josh, Sparnenn-Josh) (5:37)
5. Pushing Down the Floor (Johnson) (4:20)
6. July (Instrumental) (Josh) (6:20)
7. In Time (Johnson) (3:52)

Line-up

– Olivia Sparnenn (Josh) / lead vocals, keyboards, tambourine
– Bryan Josh / guitars, keyboards, vocals, production & mixing
– Chris Johnson / guitar, keyboards, tambourine, vocals
– Iain Jennings / keyboards, Hammond
– Angela Gordon / flute, whistle, recorder, backing vocals
– Andy Smith / bass
– Alex Cromarty / drums, percussion

With:
– Troy Donockley / Uilleann pipes & whistle (6,9)
– Anna Phoebe / violin (6,9)

 

A propos de l'auteur