In Continuum - Acceleration Theory: Part Two - Annihilation
4.5Note Finale

L‘année 2019 se terminait comme elle avait commencé pour Dave Kerzner et son all-stars band : In Continuum. Si le premier volet de Acceleration Theory était le premier album de 2019, la deuxième partie, sous-titrée Annihilation est un des derniers albums à atterrir sur nos platines. Suite directe de AlienA, on retrouve globalement autour de Kerzner la même équipe (Gabriel Agudo, Matt Dorsey, Randy Mc Stine, Nick D’Virgilio et Marco Minneman, John Wesley, Fernando Perdomo….) Les invités sont ici cantonnés au chant avec un titre (“You Don’t Know How It Feels“) interprété et coécrit par Michael Sadler (Saga) et trois chantés par Jon Davison : “Made of Stars“,”All That Is“, ce dernier étant même cosigné par … Jon Anderson, et l’hymne final. Simon Collins est par ailleurs toujours co-crédité sur plusieurs morceaux, prouvant bien qu’on est en présence, avec ce double album ambitieux, de ce qu’aurait du accoucher Sound Of Contact… L’histoire : on avait laissé le couple Kai / AlienA à un moment ou AlienA, était bannie de la terre pour avoir révélé sa prochaine destruction à Kai et aux terriens. Annihilation, raconte la fin dramatique de l’histoire, la tentative de Kai pour convaincre ses semblables, la guerre avec les extra-terrestres et finalement la tentative de Kai de convaincre les extraterrestres que les humains valent mieux que ce qu’ils en pensaient… et finalement devenir un ambassadeur terrien auprès du conseil extraterrestre.

D’un point de vue musical, les deux albums se complètent pour former une œuvre complète qui prend vraiment tout son sens, lorsque les deux albums sont écoutés à la suite. La musique est toujours un savant mélange de ce que Sound of Contact et/ou Kerzner peuvent produire seuls, avec une influence marquée des grands du progressif des années 70, Genesis (“The Path“, “Vampires of Soul“) ou Yes (“Made Of Stars“) en tête. L’aspect Yessien des morceaux est renforcé par le fait que Jon Davison en chante trois, mais aussi par la construction symphonique de certains titres. Par rapport au premier chapitre, les morceaux s’enchaînent sur un rythme plus rapide, avec pas mal de titres courts, truffés d’effets, comme des interludes (“In Her Cocoon“, “Made Of Stars“, “The War Room“) qui introduisent des titres plus épiques tels “Know That You Are” ou l’immense “Annihilation“. “Know Who You Are” en mode balade, est un mix entre les albums solo de Kerzner et le “Beyond Illumination” de Dimensionaut, avec un travail inventif de D’Virgilio derrière les futs et une guitare très ‘space’ de Perdomo. “Annihiliation” quant à lui fait en 21mn et 4 sections la synthèse musicale des deux albums, en reprenant certains des thèmes précédents et en les retravaillant : une intro , “Witness“, instrumentale, dramatique et très cinématographique, une section “Battle Rages On“, avec un chant en ‘chorale’ à voix multiple dont l’ambiance évoque autant ‘La guerre des mondes’, qu’Independence Day‘, une troisième, “Invasion” sombre et dramatique qui amène le climax de l’album et la révélation de la sagesse de Kai au extraterrestres, et enfin une dernière “The Mothership Of Light” très symphonique, planant et apaisant avec beaucoup de cordes qui nous évoque le final de Rencontres du 2eme type… L’album se termine sur “Interstellar Reunion“, chanté par Davison qui reprend en mode triomphant le thème de “Made Of Stars

Acceleration Theory se déguste d’une traite, les deux parties l’une derrière l’autre, en lisant le livret qui décrit précisément l’histoire et en dégustant les textes pour vraiment rentrer dedans, saisir à la fois le côté aventure et le côté spirituel du propos, comme on le ferait pour un film de cinéma. De ce point de vue, ces deux albums sont une superbe illustration de ce que doit être un opéra rock moderne, et inventif… Reste un tarif pour acquérir ces disques que Kerzner positionne à mon sens un peu trop haut…

IN CONTINUUM – ACCELERATION THEORY: PART TWO – ANNIHILATION

Acceleration Theory- Part Two - Annihilation (2019)

Titre : Acceleration Theory: Part Two – Annihilation
Artiste : In Continuum

Date de sortie : 2019
Pays : Etats-Unis
Durée : 64’36
Label : RecPlay Inc.

Setlist

1. Impending Annihilation (2:52)
2. You Don’t Know How it Feels (6:05)
3. The Path (4:02)
4. In Her Cocoon (1:32)
5. AlienA Pt.2 (2:22)
6. Vampires of the Soul (4:25)
7. Made of Stars (2:58)
8. Know That You Are (8:31)
9. The War Room (1:50)
10. All That Is (3:35)
11. Annihilation (20:48)
12. Interstellar Reunion (4:36)

Line-up

– Gabriel Agudo / vocals
– Randy McStine / guitar
– Dave Kerzner / keyboards, vocals, production & mixing
– Matt Dorsey / bass, guitar
– Marco Minnemann / drums

With:
– Leticia Wolf / lead vocals
– Jon Davison / lead vocals (7,10)
– Michael Sadler / lead vocals (2)
– John Wesley / guitar
– Fernando Perdomo / guitar, bass, drums
– Nick D’Virgilio / drums
– Ruti Celli / cello
– Kaitlin Wolfberg / violin
– Joe Deninzon / violin

Votre avis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.