Archive - Restriction
4.0Note Finale

On connaît nos loustics de Archive depuis la fin des années 90. Avec leur mélange savant de trip-hop, de prog-rock classieux sous influence Pink Floyd et d’atmosphérique clubbing, le collectif londonien (comme ils s’amusent à se définir) alterne le chaud et le froid avec une régularité de métronomes. Après leur projet cinégénique AXIOM (création d’une bande originale puis du film qui va avec), voici Restriction, dixième album à classer dans la veine rock psychédélique.

En ouvrant l’album sur le rythme cassé de « Feel It », ses réminiscences punk (si !), sa saturation gaie et déjantée, ses variations pop-rock en guise de virages relevés, Archive ne se simplifie pas la tâche. En fragmentant son propre sourcing musical, l’affaire devrait être pliée et pourtant tout ce barnum fonctionne assez pour ouvrir la porte vers l’imaginaire débridé de nos amis. Entre percussions hypnotiques (« Restriction »), nappes électro palpitantes (« Kid Corner ») ou anxiogène, Maria Q et la petite nouvelle Holly Martin sexy en diable (« End of our Days », « Black and Blue »), la voix de Dave Pen fragile et spleenesque (« Third Quarter Storm », « Ruination ») et des rythmiques d’une gravité sombre (« Riding in Squares »), on navigue sur une masse sonore que l’on pourrait rapprocher de The Pineapple Thief et Nine Inch Nails (« Crushed », « Ladders »).

Habillé d’une production qui ne s’appesantit jamais dans le pathos, flirtant avec toutes leurs influences, leurs styles en s’amusant à faire se répondre des titres souvent saisissants. Certains grincheux trouveront le résultat un poil décousu, mais n’est-ce pas justement la force et la richesse créative de Archive de ne pas se complaire à répéter toujours la même chanson, les mêmes arrangements avec l’auditeur. Plutôt que de s’effondrer sur lui-même, Archive parvient ici à étonner par son souffle.

ARCHIVE – RESTRICTION

Archive - Restriction (2015)

Titre : Restriction
Artiste : Archive

Date de sortie : 2015
Pays : Angleterre
Durée : 58’45
Label : Dangervisit

Setlist

1. Feel It (3:16)
2. Restriction (4:00)
3. Kid Corner (3:39)
4. End of Our Days (4:52)
5. Third Quarter Storm (5:26)
6. Half Built Houses (3:31)
7. Riding in Squares (6:34)
8. Ruination (3:51)
9. Crushed (5:55)
10. Black and Blue (3:44)
11. Greater Goodbye (6:08)
12. Ladders (5:03)
13. All the Time (Bonus Track) (2:46)

Line-up

– Darius Keeler / synthesizer, piano, programming, arrangements
– Danny Griffiths / synthesizer, samples, programming, arrangements
– Pollard Berrier / vocals, guitar, programming, arrangements
– Dave Pen / vocals, guitar
– Maria Q / vocals
– Holly Martin / vocals
– Steve Harris / guitar, backing vocals
– Jonathan Noyce / bass
– Steve (« the menace ») Davis / bass
– Steve (« Smiley ») Barnard / drums
– Mickey Hurcombe / guitar, keys
– Rosko John / harmonica

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?