White Willow - Future Hopes
3.5Note Finale

Après six années d’absence ou presque (si l’on excepte le single Animal Magnetism sorti en 2015 et repris ici en bonus), les norvégiens ténébreux de White Willow retournent au charbon, matière première d’une musique initialement influencée par King Crimson et Genesis. Dans la sphère nordique, nos amis évoluent entre Anglagard, Wobbler et Anekdoten. Avec Future Hopes, le groupe propose cinq titres pour une petite quarantaine de minutes au compteur.

La production est toujours au cordeau, carrée, tirée à quatre épingles. Un beau travail signé Bob Katz. L’évolution notable tient à l’arrivée de la chanteuse pop Venke Knutson (on pense à Alison Goldfrapp) qu’on avait déjà pu entendre sur le projet solo de Lars Fredrik Frøislie, The Opium Cartel. Sa douce voix se pose alors sur les aspérités éclectiques de White Willow, faites d’électro rétro, de rock expérimental, de prog psychédélique. Si certains passages se font plus anecdotiques (« Where The Was Sea There Is Abyss », en forme d’interlude), les deux gros morceaux de bravoure emportent le tout et donne à ce disque toute sa saveur et sa valeur.

Que ce soit le sombre « In Dim Day » ou les dix-huit minutes de « Scarred View », de loin le titre le plus réussi de l’album, nous retrouvons l’essence du groupe et ce qui fit les indéniables succès de Storm Season (2004) et Terminal Twilight (2011). Si Future Hopes ne balaye pas tout sur son passage, il sait délivrer une musique bourrée de savoir-faire, parfois fascinante. Emballé par un visuel signé Roger Dean, ce nouvel opus trouvera sans mal sa place sur l’étagère réservée à ce très beau groupe.

WHITE WILLOW – FUTURE HOPES

White Willow - Future Hopes (2017)

Titre : Future Hopes
Artiste : White Willow

Date de sortie : 2017
Pays : Norvège
Durée : 50’24
Label : Laser’s Edge

Setlist

1. Future Hopes (4:30)
2. Silver and Gold (4:04)
3. In Dim Days (11:04)
4. Where There Was Sea There Is Abyss (1:59)
5. A Sacred View (18:16)
6. Animal Magnetism (CD/Digital bonus track) (7:15)
7. Damnation Valley (CD/Digital bonus track) (3:16)

Line-up

– Venke Knutson / vocals
– Jacob Holm-Lupo / guitars, synthesizers
– Lars Fredrik Frøislie / keyboards
– Ketil Einarsen / flute
– Ellen Andrea Wang / bass
– Mattias Olsson / drums & percussion

With:
– Kjersti Løken / trumpet (1)
– Hedvig Mollestad / guitar (3, 5)
– Ole Øvstedal / guitar (4)
– David Krakauer / clarinet (6)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.