Moby - Everything Was Beautiful and Nothing Hurt
4.3TOP 2018

Pour son quinzième album studio (cela ne nous rajeunie pas), Richard Melville Hall plus connu sous le nom de Moby, revient à ses attirances électro après une pause de deux albums dans un genre plus déglingué aux côtés du Void Pacific Choir (These Systems Are Falling, More Fast Songs About the Apocalypse). Pour cet Everything Was Beautiful and Nothing Hurt (titre en reference au roman Abattoir 5 de Kurt Vonnegut), les ambiances trip-hop reprennent le pas, avec les participations de Raquel Rodriguez Like a  Motherless Child »), Brie O’Bannon (« This Wild Darkness »), Julie Mintz (« The Sorrow Tree », « Falling Rain and Light »), Apollo Jane (« Welcome to Hard Times ») et Mindy Jones The Waste of Suns »).

En allant scruter en profondeur l’âme humaine et celle d’une Amérique qu’il regarder sombrer en accélérer, Moby entremêle à ses atmosphères des lucioles de Gospel et quelques murmures sous poésie qui nous entraîne dans un spleen sans alambique. En pointant ce qui fait la tristesse, il pourrait bien saper le moral par sa lucidité expiatrice. Enrubanné d’une musique toujours aussi planante et bien produite, le confort ouaté n’est plus d’actualité et les avertissements de l’artiste en fin d’album sur des titres alarmants tels que « The Wild Darkness » ou « A Dark Cloud is Coming » finissent de nourrir un album lucide, qui ne s’abandonne jamais à la facilité. C’est dans cette encre noire qu’il puise toute sa force.

MOBY – EVERYTHING WAS BEAUTIFUL AND NOTHING HURT

Moby - Everything Was Beautiful and Nothing Hurt (2018)

Titre : Everything Was Beautiful and Nothing Hurt
Artiste : Moby

Date de sortie : 2018
Pays : États-Unis
Durée : 56’29
Label : Little Idiot

Setlist

1. Mere Anarchy 5:15
2. The Waste of Suns 4:44
3. Like a Motherless Child 4:37
4. The Last of Goodbyes 4:23
5. The Ceremony of Innocence 3:56
6. The Tired and the Hurt 4:26
7. Welcome to Hard Times 5:08
8. The Sorrow Tree 4:28
9. Falling Rain and Light 4:46
10. The Middle Is Gone 5:13
11. This Wild Darkness 4:09
12. A Dark Cloud Is Coming 5:24

Line-up

Moby – production, recording, writing, vocals, mixing on « Welcome to Hard Times »
Steve « Dub » Jones – mixing
Apollo Jane – vocals on « Welcome to Hard Times », « This Wild Darkness » and « A Dark Cloud Is Coming »
Mindy Jones – vocals on « Mere Anarchy », « The Waste of Suns », « The Last of Goodbyes », « The Tired and the Hurt » and « This Wild Darkness »
Julie Mintz – vocals on « The Sorrow Tree » and « Falling Rain and Light »
Brie O’Bannon – vocals on « This Wild Darkness »
Raquel Rodriguez – vocals on « Like a Motherless Child »

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?