Kaipa - Children of the Sounds
3.3Note Finale

Huitième album depuis la renaissance de 2002 et treizième depuis la genèse du groupe, ce Children Of The Sounds me laisse quelque peu sur ma faim. Non que le disque soit mauvais, c’est peut-être même le contraire, mais je lui trouve peu d’originalité et peu d’inspiration. J’ai remis une oreille sur In The Wake Of Evolution, Vittjar et Sattyg avant d’écrire ce papier et… ces albums me touchent plus, me titillent plus que ce dernier effort. Ici j’ai l’impression de réécouter des bribes des albums précédents. Bien sûr, la virtuosité des musiciens est toujours là, au service d’un prog-folk sans grande surprise, mais à part deux titres (sur cinq toutes choses étant relatives par ailleurs) le disque me fait un peu l’effet d’un blockbuster américain…vite écouté, vite oublié et sans compositions vraiment marquantes.

Terrain archi-connu revisité donc ici par Hans Lundin et sa bande, avec un particulier un titre qui peut faire figure d’archi-classique dans le répertoire de Kaipa : “On The Edge Of New Horizons“. Cet épique de 17 minutes est très symphonique, avec un jeu tout en finesse de la section rythmique (Jonas Reingold / Morgan Agren ) et des passages revisitant jazz vocal, folk scandinave et progressif symphonique… C’est superbe dans l’absolu, mais déjà entendu, comme si certaines lignes mélodiques, certains arrangements étaient directement repris d’albums et morceaux précédents. Cette impression est renforcée avec “Like A Serpentine“, le morceau suivant…

C’est finalement le titre le plus court de l’album “The Shadowy Sunlight” qui trouve le plus grâce à mes oreilles sur ce disque, un titre enjoué et festif, qui nous emporte avec une intro et un final de violon joyeux dans une atmosphère de fête de village, la section centrale est, elle, plus sombre et inquiétante. Enfin un peu de changement dans l’atmosphère de Kaipa. La guitare très jazz-rock de Per Nilson et l’orgue de Lundin font ici la différence. “Children Of The Sounds” et “What’s Behind The Fields“, les titres d’ouverture et de clôture de l’album, encore une fois manquant, à mon humble avis d’inspiration, c’est très bien fait, très bien joué, mais téléphoné… on se prend à trouver les lignes mélodiques et les breaks avant qu’ils n’arrivent….

Children Of The Sounds est un album qu’on pourra conseiller à ceux qui ne connaissent pas le groupe et voudraient le découvrir, comme une sorte de compilation, toutes les recettes développées dans les autres disques y sont présentes… Les habitués du groupe préféreront se repasser In The Wake Of Evolution ou Keyholder.

KAIPA – CHILDREN OF THE SOUNDS

Kaipa - Children of the Sounds (2017)

Titre : Children of the Sounds
Artiste : Kaipa

Date de sortie : 2017
Pays : Suède
Durée : 58’01
Label : InsideOut

Setlist

1. Children Of The Sounds (11:31)
2. On The Edge Of New Horizons (17:10)
3. Like A Serpentine (12:52)
4. The Shadowy Sunlight (6:57)
5. What’s Behind The Fields (9:31)

Line-up

– Patrik Lundström / vocals
– Aleena Gibson / vocals
– Per Nilsson / electric & acoustic guitars
– Hans Lundin / keyboards, vocals, producer
– Jonas Reingold / bass
– Morgan Ågren / drums

With:
– Elin Rubinsztein / violin

VOTRE AVIS :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.