IZZ - Ampersand volume 2
3.0Note Finale

Mon dieu que cette pochette est moche, laide et vilaine, si on ne connait pas Izz, on en passerait son chemin avec potentiellement des haut-le-cœur… En 2004, les new-yorkais nous avaient déjà fait le coup d’Ampersand Volume 1, mais avec un visuel plus agréable. Derrière cette dénomination se trouve une compilation de titres originaux, inédits, que le groupe n’avait pas retenu pour l’album en cours au moment où ils ont été composés, non qu’ils soient d’une qualité inférieure à la production habituelle du groupe, mais simplement parce qu’ils ne se fondaient pas dans une unité d’ensemble. Par définition l’album qui en résulte aujourd’hui est moins cohérent qu’un album classique, en particulier quand on sort d’une trilogie comme Izz nous en a proposé avec Darkened Room, Crush of Night et Everlasting Instant. Ampersand Volume 2 est donc une collection de titres au format chanson, n’excédant que rarement 4min ou le groupe déploie son savoir-faire, ici c’est le song-writing qui prime dans une diversité de styles et de sonorités.

On retrouve le Izz classique avec « Penelope » et le chant si pur de Laura Meade ou celui pur expérimental des débuts avec « Fine« . Finalement le format court présenté ici fait que les titres les plus dépouillés sont ceux qui m’ont le plus touché, les autres étant moins développés. « Burn (If You Let It)« , « The Telephone« , « 84th and Amsterdam » et « Ascension in Time » en format piano/voix ou « Hail Double Knob, Children Of Mars« , « Forever« et « Again And Again » en guitare sèche/voix, qui sont des titres très peu développés, à la limite de la démo ou de l’improvisation ont une sensibilité et une authenticité que je ne retrouve pas sur les autres morceaux plus orchestrés et arrangés. Le disque présente aussi le coté expérimental du groupe (« Ready To Go« ) ou synthé/électro (« Spellbound In The Vortex« )

L’album est finalement difficile à jauger, à la première écoute, il y a un effet whaou qui s’estompe petit à petit au fil du temps. Izz a le mérite de faire profiter son public de pépites qui sommeille dans ses tiroirs. Est-ce que cela suffit à faire un disque de haut niveau, je n’en suis pas sur… Les fans du groupe seront ravis, les autres plus circonspects. La grosse moitié de titres épurés tire le disque vers le haut, mais on préfèrera quand même la production ‘classique’ du groupe.

IZZ – AMPERSAND, VOLUME 2

IZZ - Ampersand volume 2

Titre : Ampersand, volume 2
Artiste : IZZ

Date de sortie : 2016
Pays : États-Unis
Durée : 36’41
Label : Doone Records

Setlist

1. Penelope (4:18)
2. Fine (3:08)
3. Burn (If You Let It) (3:20)
4. Take Me By The Hand (4:16)
5. The Telephone (1:34)
6. Forever (2:32)
7. Hail Double Knob, Children Of Mars (2:42)
8. Again And Again (2:11)
9. 84th And Amsterdam (2:13)
10. Ascension In Time (3:00)
11. Spellbound In The Vortex (2:53)
12. Ready To Go (4:34)

Line-up

– Anmarie Byrnes / lead (6) & backing (4) vocals
– Laura Meade / lead (1) & backing (4) vocals
– Paul Bremner / guitar
– Tom Galgano / keyboards (1,6,8,12), keyboard bass (2,12), synth (2), piano (3,5,10), acoustic guitar (8), lead vocals (3-5,8,10), drum programming (1,12), drums (12), co-production & mixing
– John Galgano / bass (1,4,10), electric (1) & acoustic (2,4,7) guitars, piano (1,9), lead vocals (2), co-production
– Brian Coralian / drums (2)
– Greg DiMiceli / drums (4)

 

A propos de l'auteur