Glass Hammer - Perilous
4.0Note Finale

On imaginait les détracteurs de Glass Hammer fourbir leurs armes habituelles à l’évocation de ce quatorzième album intitulé Perilous. Une attendue resucée de Yes d’autant plus sucrée que le chanteur recruté pour l’occasion, Jon Davison, a le timbre de voix au poil si près d’un autre Jon (Anderson, celui-là, pour ceux qui ne suivraient pas) qu’il intégrera le groupe sanctifié et quarantenaire pour la tournée des grands ducs. Las, ceux là en seront pour leurs frais !

Non pas que des échos yessiens ne se fassent pas entendre ici (« Beyond They Dwell ») ou là (« Toward Home We Fled ») mais il faudra reconnaître que cet album se détache subtilement de ce que les américains nous avaient proposé sur If (2010) et Cor Cordium (2011). Cette impression de distorsion de l’écrasante influence seventies intervient dès le tourneboulant « The Sunset Gate ». Impression confirmée par le jazzy « The Restless Ones » et « They Cast Their Spell », aux tonalités Spock’s Beard.

Petit à petit, sans jamais se diluer dans des affaires trop corsetées ou trop longuettes, Glass Hammer développe l’art de composer de belles choses acoustiques (« The Years Were Sped » – coucou monsieur Steve Hackett – et « We Slept, We Dreamed »), voire franchement groovyToward Home We Fled »). Quelques furtifs emportements (« The Wolf Gave Chase »), un chant féminin du meilleur effet (« In That Lonely Place ») et un final majestueux (« Where Sorrows Died and Came No More ») concluent ce concept album de treize pièces jamais tièdes, à la fois nostalgique et précieux.

GLASS HAMMER – PERILOUS

Glass Hammer - Perilous (2012)

Titre : Perilous
Artiste : Glass Hammer

Date de sortie : 2012
Pays : États-Unis
Durée : 60’37
Label : Sound Resources

Setlist

1. The Sunset Gate (7:37)
2. Beyond They Dwell (4:00)
3. The Restless Ones (3:36)
4. They Cast Their Spell (3:21)
5. We Slept, We Dreamed (7:41)
6. The Years Were Sped (2:57)
7. Our Foe Revealed (6:27)
8. Toward Home We Fled (6:47)
9. As the Sun Dipped Low (1:32)
10. The Wolf Gave Chase (1:59)
11. We Fell At Last (1:56)
12. In That Lonely Place (6:10)
13. Where Sorrows Died and Came No More (6:34)

Line-up

– Fred Schendel / keyboards, guitars and backing vocals
– Steve Babb / bass guitar, keyboards and backing vocals
– Kamran Alan Shikoh / electric, classical and acoustic guitars
– Jon Davison / lead vocals

Featuring:
– The Adonia String Trio: Rebecca James / violin, Susan Hawkins-Whitacre / viola, and Rachel Breckman / cello
– Randall Williams / drums
– Amber Fults / lead vocals (In That Lonely Place)
– The McCallie School Guitar Choir / guitars
– The Chattanooga Girls Choir / vocals
– Latin Choir / vocals
– Carey Shinbaum / recorders and oboe
– Tim Wardle / additional backing vocals

Votre avis

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.