Asia - Gravitas
2.0Note Finale

On le sait depuis maintenant un bout de temps, Asia n’a plus grand-chose d’intéressant à raconter. C’est triste car l’histoire était plutôt chouette. Avec le quatuor des débuts (Geoff Downes, Steve Howe, Carl Palmer, John Wetton) et le succès qui suivit (quelques millions d’albums vendus), les choses auraient pu mieux tourner ou plus mal, pour accélérer le processus. Malheureusement, et une fois encore peut-on dire, on ne pourra pas sauver grand-chose de ce grand « remember album » qui a le goût des eighties, le son des eighties, sans être des eighties.

En ayant perdu en route leur guitariste « historique » Steve Howe (remplacé par Sam Coulson), nos amis foncent têtes baissées dans le style pur jus qui fit leur succès. Les fans apprécieront ce côté rétro qui, certes, aurait fait l’affaire en son temps mais qui sonne aujourd’hui comme un revival un peu bizarre. Des morceaux comme « Valkyrie » ou « Gravitas » semblent même tout droit sortis de sessions oubliées de l’époque de Astra (1985) ou Aqua (1992). Sans être franchement mauvais, ils respirent un peu la naphtaline.

Produit avec un son très typique (malgré John Mitchell), interprété sans ce supplément d’âme qui pourrait élever les choses et porté par le chant devenu un poil approximatif de John Wetton, ce douzième album poursuit l’aventure sans changer d’un iota son glacis AOR. Les amateurs seront comblés par cette surcouche de ripolin. Ceux qui attendent un peu d’aventure et de nouveautés resteront à quai.

ASIA – GRAVITAS

Asia - Gravitas (2014)

Titre : Gravitas
Artiste : Asia

Date de sortie : 2015
Pays : Angleterre
Durée : 47’40
Label : Frontiers records

Setlist

01. Valkyrie
02. Gravitas
03. The Closer I Get To You
04. Nyctophobia
05. Russian Dolls
06. Heaven Help Me Now
07. I Would Die For You
08. Joe Di Maggio’s Glove
09. Till We Meet Again

Line-up

– John Wetton / Lead Vocal, Bass
– Carl Palmer / Drums
– Geoff Downes / Keyboards
– Sam Coulson / Guitars

Votre avis

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

hello