Alan Simon - Tristan & Yseult
4.3TOP 2014

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que le nantais Alan Simon dégaine son nouveau projet. Après s’être penché sur les cas de la légende arthurienne (la trilogie Excalibur entre 1997 et 2012) et de la duchesse Anne de Bretagne (2010), il fallait quelque chose d’assez fort et puissant pour le faire revenir aussi vite sur les devants de la scène. La légende celtique « Tristan et Yseult » était de cet acabit. Mais son caractère universel et ses contours sentimentaux surdimensionnés pouvaient, en retour, s’avérer un piège nébuleux prêt à se refermer sur les meilleures intentions. En prenant le parti d’en faire un « Ballet Symphonique Celtique », entremêlant sur scène la danse classique (avec les jeunes russes Maria Mysheva et Denis Dmitiev), musique rock, traditions irlandaises et orchestre, Alan Simon plaçait la barre très haut, visualisant en grand large cette histoire d’amour immortelle avec l’ambition de ne jamais la trahir.

Le résultat est une œuvre équilibriste qui se joue de cette matière première à la poésie féconde, presque surannée. On connaît pourtant la chanson : entre Yseult, fille du roi d’Irlande Donnchadh, et Tristan, fils du Roi Marc’h et nouveau champion de Cornouailles, des airs de tragédie se dessinent dans le ciel ombragé de leur parfait amour. C’est carré. Traditionnel. Pas zinzin pour un sou. Mais de cette alchimie sentimentale, Alan Simon parvient à tirer une œuvre forte, musicalement dépoussiérée, flirtant avec le bouleversant grâce à la voix de Siobhan Owen, délicate découverte perchée entre Cécile Corbel et Loreena McKennitt avec qui elle partage le jeu de harpe délicat.

Pour façonner les dix-neuf morceaux retenus, l’orchestration a été réalisée par Lee Holdridge (“Jonathan Livingston le Goéland“) et mixé par le fidèle Marco Canepa (Angelo Branduardi, Paolo Conte). Au menu, nous retrouvons quelques habitués de la famille musicale Alan Simon : Roberto Tiranti, Christian Descamps (Ange), Laurent Tixier… chacun trouve sa place pour évoquer les aspects grandioses, héroïques, passionnés (« The Kings », « My Father »), celtiques (« Morholt » dans une veine Alan Parsons Project), plus pop (« No I Can’t ») ou dévoilant des mélanges inspirés comme le splendide « Dancing Heart » et ses visions échappées d’un Renaissance seventies, ainsi que les accents Hans Zimmer de « War ». Ce côté feuilletonesque déroule jusqu’à l’émouvant final (« The End » & « A Pryer For My Lover »)… magnétique !

Totalement ancré dans son sujet, sans déborder sur la marge, faisant fi de toute fausse modestie en prenant son projet à bras le corps, en l’assumant jusqu’au bout sans se dissimuler derrière une armure d’apparat, Alan Simon demeure une sorte de sniper infaillible, ambitieux et modeste face à son sujet, pétri du respect des traditions sans être pesamment traditionaliste et sachant une nouvelle fois très bien s’entourer. On suit les pas de Tristan & Yseult dans leur calme romantique comme dans les tempêtes électriques qui les chevauchent. Un chemin naturel et envoûtant qui prendra assurément une autre dimension sur scène.

ALAN SIMON – TRISTAN & YSEULT

Alan Simon - Tristan & Yseult (2014)

Titre : Tristan & Yseult
Artiste : Alan Simon

Date de sortie : 2014
Pays : France
Durée : 60 min.
Label : Verycords

Setlist

01. The Kings – 02:34
02. Morholt – 03:00
03. The Tempest – 02:45
04. Yseult – 03:22
05. Fables Et Sortilèges – 02:14
06. For You Lady – 03:30
07. Dancing Heart – 03:26
08. Lettre A Iseult – 02:35
09. My Father – 02:25
10. Disgrace – 02:40
11. Le Baron Felon – 03:19
12. My Father – 02:35
13. The Irish – 02:35
14. Dreaming Again – 03:26
15. No I Can’t – 03:22
16. War – 03:58
17. The End
18. A Prayer For My Lover
19. The Lovers

Line-up

Alan Simon (Le Roi March’h), Basile Leroux (Guitares), Christian Décamps (Le Roi Donnegahn), Claudio Fossati (Batterie), Herve Bruzulier (Guitares), Konan Mevel (Merlin Whitles & Redpipe), Laurent Tixier (Le Baron Félon), Marco Fadda (Percussions), Massimo Palermo (Basse), Olivier Rousseau (Claviers / Grand Piano), Roberto Tiranti (Tristan La Voix), Siobhan Owen (Yseult La Voix)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.