North Atlantic Oscillation - Fog Electric
3.5Note Finale
North Atlantic Oscillation- Fog Electric (2012)

Avec un label tel que KScope derrière les fesses, il y a tout lieu de penser du bien, a priori, de North Atlantic Oscillation. Quand un type comme Steven Wilson y met son grain de sel en louant les qualités d’un deuxième album attendu, on commence à franchement s’intéresser à la chose. Et la chose se nomme Fog Electric. Il s’enfonce dans les interstices d’un post rock menaçant (« Soft Coda »), brumeux, à l’image de son artwork glaçant. Mais que l’on ne s’y trompe pas. Les anglais ne sont pas là pour faire pleurer les durs de chez durs. De belles envolées atmosphériques ponctuent le disque (« Chirality ») et l’on songe parfois à un cousin éloigné de Porcupine TreeDownhill », tiens donc), RadioheadMirador ») et plus souvent aux autres contorsionnés de la dépressurisation psychologique : ArchiveEmpire Waste »). Peu à peu l’album se fait plus ambient, plus captivant, mais n’oublie pas quelques twists et explorations à vent bien senties (« The Receiver »). Le conclusif « (Theory of Tides) » boucle l’affaire dans une atmosphère très proche du premier morceau. A écouter un soir d’hiver.

Date de sortie : 2012
Pays : Angleterre
Durée : –
Label : KScope

Setlist

1. Soft Coda
2. Chirality Fog
3. Mirador
4. Empire Waste
5. Savage With Barometer
6. Interval
7. Expert With Altimeter
8. The Receiver
9. Downhill
10. (Theory of Tides)

Line-up

– Sam Healy / vocals, guitar, bass, keyboards, synths, sax, percussion
– Ben Martin / drums, percussion, programming
– Chris Howard / bass, synth bass, vocals

Votre avis

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.