Jonas Lindberg & The Other Side - Pathfinder
4.0Note Finale

Ceux qui me connaissent ou qui me font l’honneur de lire mes papiers doivent désormais connaitre mon amour pour le prog scandinave. Il n’y a pas un mois sans au moins une chronique d’album viking. Autant dire que lorsque j’ai vu passer un disque commis par un certain Jonas Lindberg, ni une, ni deux : je prends ! Le truc c’est qu’à part le nom, pas grand-chose de scandinave dans l’œuvre proposé par Lindberg. Ce disque sonne en fait finalement assez …américain. Premier vrai effort du groupe, après un EP sorti sous le seul nom de Jonas Lindberg, ce Pathfinder fait en fait la synthèse entre un rock mélodique type AOR et un progressif à la Neal Morse ou les envolées de claviers disputent aux constructions alambiquées. Le son américain saute aux oreilles dès « Square One« , le premier titre. Harmonies vocales à l’unisson, gros riffs bien heavy alternant avec des arpèges plus subtils, et des touches de claviers bien placées, un final typiquement du stakhanoviste américain… Par de doute, on est plus proche de Neal Morse que d’Anglagard. Une fois passée cette (petite) surprise, le disque est franchement agréable à écouter.

Sur « Lost« , la voix de Jonas Sundqvist à même des accents de Casey McPherson, nous ramenant à Flying Colors, dans un rock mélodique sophistiqué. Les constructions progressives reviennent toutefois à la charge sur les épiques « Peace Of Mind » et « Closer to the Sun« , plus de 9 minutes au compteur chacun et des changements de tempos en pagaille (breaks de claviers jazzy au milieu de « Peace of Mind« ), des nappes de melotron, des alternances acoustiques/électrique et même un final à la Gilmour pour « Closer to the Sun« . Entre ces deux titres assez énormes, plusieurs titres de 5 minutes, d’obédience plus classique. « Pathfinder » est un titre assez FM en format couplet/refrain avec des riffs de tueur et un chant puissant, mais toujours juste. Démarrant en acoustique « Leaving The World Behind » est plus délicat, plus planant avec un beau travail de guitare encore sur les soli et un chant doublé par Jenny Sandgren pour un duo homme/femme très réussi. « On The Horizon » poursuit dans cette veine avec un début très électrique violent, qui s’apaise au fur et à mesure du morceau pour de nouveau terminer dans une envolée digne de Morse aux claviers. « Zeinth« , titre instrumental explorant différents genre, triphop, métal ou jazzrock termine de nous démontrer l’étendue du talent de ces suédois.

Finalement, pas de temps faibles dans ce disque, l’album est un excellent disque de rock mélodique avec une forte dominante progressive. Les morceaux sont bons, les arrangements sont bons, les musiciens sont bons… pas d’hésitation à avoir, c’est un disque qui aura une belle place dans toute discothèque d’amateur.

JONAS LINDBERG & THE OTHER SIDE – PATHFINDER

Jonas Lindberg & The Other Side - Pathfinder (2016)

Titre : Pathfinder
Artiste : Jonas Lindberg & The Other Side

Date de sortie : 2016
Pays : Suède
Durée : 54’37
Label : –

Setlist

1. Square One (7:40)
2. Lost (5:16)
3. Peace Of Mind (9:25)
4. Pathfinder (5:40)
5. Leaving The World Behind (5:45)
6. On The Horizon (5:34)
7. Zenith (6:15)
8. Closer To The Sun (9:02)

Line-up

– Jonas Lindberg / bass, keyboards, moog, mellotron, additional guitars, mandolin, vocals
– Jonas Sundqvist / lead vocals
– Jenny Sandgren / vocals
– Michael Ottosson / hammond organ, piano, rhodes, keyboards
– Calle Stålenbring / electric guitars
– Nicklas Thelin / acoustic & electric guitars
– Jonathan Lundberg / drums
– Maria Olsson / percussion

 

A propos de l'auteur