Flying Colors - Flying Colors
4.0Note Finale

Flying Colors. Rien n’éclaire plus ce patronyme que la complicité évidente qui unit les cinq musiciens du « supergroupe » : Steve Morse (Deep Purple, Dixie Dregs, Steve Morse Band), Neal Morse (ex Spock’s Beard, Transatlantic), Mike Portnoy (ex Dream Theater, Winery Dogs, LTE), Dave Larue (Dixie Dregs, Planet X, Satriani) et Casey McPherson (Alpha Rev) partaient ici aux basques d’un rock luxuriant, chaleureux, euphorique qui instille immédiatement le bien être chez l’auditeur.

Avec le principe simple de varier sa variété, ce premier album marche du bon côté du trottoir pop rock. Si les doutes subsistent toujours lorsqu’une telle réunion de fines gâchettes voit le jour, Flying Colors flingue toute réticence dès l’introductif « Blue Ocean », chef d’œuvre magnifiquement volubile de forte inspiration Toto, qui déboule comme un cheval au galop avant de parcourir en zig-zag un style à la fois direct, conçu autour de mélodie sans appel, sans excentricités, cisaillées par des orfèvres. N’en jetez plus, le tempo de l’album est donné.

Avec une telle rampe de lancement, on pourrait être forcément déçu par la suite. Que non ! Le groupe parvient même à étirer les barbelés (« Shoulda Coulda Woulda » écorché à souhait), à jouer des grands espaces du rock californien (« Kayla »), et se permet une introduction à la Springsteen sur « The Storm » avant de balancer du funk retentissant (« Forever In A Daze »), de rendre un hommage aux BeatlesLove Is What I’m Waiting For », bluette brit pop appropriée) avant de lorgner avec appétit du côté de Muse (« All Falls Down »).

Électrisé, l’album s’enracine dans un lot de références impeccables, jamais torturées ni déchiquetées, juste festives. Même si les trois ballades (« Everything Changes », « Better Than Walking Away », « Fool In My Heart ») restent en retrait, sans intoxiquer, la conclusion orchestrée par la douzaine de minutes de « Infinite Fire » permet à Flying Colors de nous emmener bien au-delà de nos espérances. Et l’aventure ne faisait que commencer !

FLYING COLORS – FLYING COLORS

Flying Colors - Flying Colors (2012)

Titre : Flying Colors
Artiste : Flying Colors

Date de sortie : 2012
Pays : États-Unis
Durée : 60’26
Label : Mascot Label Group

Setlist

1. Blue Ocean (7:05)
2. Shoulda Coulda Woulda (4:32)
3. Kayla (5:20)
4. The Storm (4:53)
5. Forever in a Daze (3:56)
6. Love is What I’m Waiting For (3:36)
7. Everything Changes (6:55)
8. Better Than Walking Away (4:57)
9. All Falls Down (3:22)
10. Fool in My Heart (3:48)
11. Infinite Fire (12:02)

Line-up

-Mike Portnoy (Drums, Percussion, Vocals)
-Casey McPherson (Vocals, Guitar)
-Steve Morse (Guitar)
-Dave LaRue (Bass)
-Neal Morse (Vocals, Keyboards)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires