Fleesh - Script for the New Season
4.0Note Finale

Un très bon ami à moi m’a envoyé un lien YouTube, comme c’est parfois le cas, d’un duo Brésilien spécialisé dans les “covers” et nommé Fleesh. Sur leur troisième album au titre hautement symbolique de Script For The New Season, se trouvent plusieurs des titres les plus emblématiques de Marillion toutes périodes confondues.

Avant cela, les deux protagonistes  avaient enregistré un “cover” de Rush ainsi qu’un album de compos originales. Pour avoir écouté les deux, je confirme que c’est très certainement sur les reprises que Fleesh excelle le plus. Depuis, les Brésiliens ont enregistré un deuxième album avec leur propre matériel, Across The Sea, encore dans les cartons.

J’en avais donc rêvé : recréer les morceaux de Marillion dans une version féminine. Et bien Fleesh l’a fait dans les grandes largeurs. On leur pardonnera donc cet artwork moyen (d’un goût assez douteux ne valant pas les qualités graphiques de tant de belles œuvres crées antérieurement par Mark Wilkinson) qui est sans doute une erreur de jeunesse, voire d’inconditionnels de Marillion, car ce qui compte avant tout reste la musique proposée par Fleesh et pour le coup c’est la crème de la crème.

L’attrait principal de ces reprises du célèbre groupe Anglais réside dans le fait qu’elles sont donc interprétées par une excellente chanteuse, Gabby Vessoni, qui redonne une seconde vie à des morceaux chantés jadis par  Fish et Hoggart. La féminité, voire la douceur, que la chanteuse procure à ces prestigieuses compositions, n’ont d’égal que sa fraîcheur vocale présente sur les seize titres triés sur le volet – ils se situent à des années lumière des canons de la mode.

Le deuxième membre de Fleesh est Celo Olivera, un multi instrumentiste qui s’est complètement imprégné de l’univers musical de Marillion. On peut regretter néanmoins, que l’ensemble des titres de soit quasi identique aux originaux et bien que les deux artistes soient très talentueux, le duo de Rio de Janeiro aurait  pu aller plus loin dans ses réinterprétations. C’est en effet du quasi note pour note : mais peut-on décemment changer des partitions aussi mythiques ?

Le cocktail ici proposé de titres que l’on connaît par cœur se voit magnifié, mais assez peu transcendé, pour au final un rendu d’une très grande qualité artistique, mais pas vraiment original au niveau des orchestrations (on comprend bien la conception pratiquement artisanale de ce disque auto produit). C’est donc la voix de Gabby qui fait la différence et quelle différence ! Cette voix est en totale adéquation avec la musique de Marillion, et c’est peu dire. Bien avant les brésiliens, d’autres combos s’étaient prêtés à l’exercice des tributes, notamment Dream Theater qui avait repris Dark Side Of A Moon de Pink Floyd, avec grand talent, album déjà parfait dans sa conception. Ils  lui avaient donné une dimension autre, et à leur sauce, il est bien certain que peu de musiciens pouvaient réaliser un tel challenge. Dream Theater, coutumiers du fait, avait aussi  magistralement revisité le très beau “Funeral For A Friend” d’Elton John.

Pour ce qui est de Fleesh ce Script Of A New Season prouve une fois de plus, s’il en était encore besoin que Marillion aura influencé bon nombre de musiciens actuels, les derniers en date se nommant Ranestrane et venaient d’Italie, ils sont prodigieux. D’ailleurs Hoggarth et Rothery  les ont épaulés en “live”. A présent c’est le Brésil qui est à l’honneur avec ses dignes représentants que sont Fleesh qui livrent fréquemment des nouveaux clips sur You Tube, le dernier étant le magnifique Starless Part 1″ de King Crimson.

Parce-que ces deux artistes ont beaucoup de goût, et ne reprennent pas n’importe quel répertoire, Script of A New Season réchauffera nos cœurs et nos âmes en ce début d’année, et cet album aurait pu s’appeler Marilllion’s Children, tellement Fleesh est l’un de leurs dignes descendants.

FLEESH – SCRIPT FOR A NEW SEASON

Fleesh - Script for a new Season (2018)

Titre : Script for a New Season (a Marillion Tribute)
Artiste : Fleesh

Date de sortie : 2018
Pays : Brésil
Durée : –
Label : –

Setlist

Afraid of Sunlight
Dry Land
Sugar Mice
Thank You Whoever You Are
The Great Escape
Lavender
Blind curve
Why is Nothing Ever True
Woke up
Jigsaw
Waiting to Happen
Easter
Fantastic place
Going Under
Seasons End (bonus)
Script for a Jester’s Tear (bonus)

Line-up

Gabby Vessoni, vocal
Celo Olivera, all instruments

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Daniel Sebon

Salut à tous je suis Dany , nouvellement chroniqueur sur Amarokprog et anciennement sur Koid9 et progressivearea, je collabore aussi sur Lebolg du jester. Grand amoureux de musique devant l'éternel, et de musiques progressives au sens large du terme. J'ai été bercé aux sons du "Segent peppers" des Beatles, puis ensuite je n'ai jamais lâché la musique qui représente un peu mon oxygène. Après j'ai passé ma vie en écoutant Hendrix, Genesis, Floyd ,Marillion, Mike Oldfield, Tull, Yes, Ange Camel (entres autres génies que j'ai aimé) tout en découvrant les plus récents, Steve Wilson, Riverside, Gazpacho, Dream Theater, The Watch, Anathema.(entres autres très belles découvertes qui sont venues après. Puis la musique planante m' aussi bien accompagné telle, Tangerine Dream ,Vangelis, Klauz Schulsz. Sans parlé aussi de la période "jazz rock" qui m'a bien plue jadis "au temps de Pierre et Gladys", telle Mahavischnu Orchestra, Chick Corea, Al Dimeola, Pat Metheny, voilà quelques perles qui ont émaillé ma longue vie d'aficionados et je compte bien par le biais d'Amarokprog, en découvrir d'autres et vous en faire découvrir. Progresssivement votre Dany

Articles similaires