Fish - A Parley With Angels
4.0Note Finale

La sortie d’un nouvel album de Fish, fut-il un EP, c’est toujours un peu la loterie. On sait l’homme brillant sur l’écriture des textes et les idées, malheureusement, n’étant pas musicien, il dépend de ceux qui l’entourent pour mettre en musique ses visions et ses textes. En fonction de l’équipe, le résultat va du brillant (Vigil, Sunset, Feast Of Consequences) au médiocre (Fields Of Crows). Par ailleurs, on se souvient que Fish a été plusieurs années en délicatesse avec ses cordes vocales. Si les sessions de studio permettent de gommer ces difficultés, les lives sont parfois plus…hasardeux… Pourquoi ce (long) préambule ? Parce que A Parley With Angels est un (long) EP (55 minutes) qui mixe nouveaux titres studio et titres live enregistrés en décembre 2017. Commençons par le live avec 4 titres enregistrés à Islington, et qui sont, ma foi, plutôt réussis. Chose bizarre ces 4 titres consécutifs qui ont ouvert le show avant que Fish n’enquille Clutching At Straws sont ici présentés dans un running order différent… mystère. Toujours est-il qu’on a affaire à deux excellentes versions de “Circle Line” et de “State Of Mind”. Pour “Circle Line”, je trouve même la version live bien supérieure à celle de 13th Star, à la fois plus groovy sur la basse et plus pêchue, une bonne surprise en somme. Les deux derniers titres live remontent plus loin dans le back-catalogue avec “The Voyeur” et “Emperor’s Song“. Sur ces quatre titres, autant Fish que ses musiciens présentent des versions réussies, avec un chant juste et des musiciens bien plus concernés que ce qu’on a pu voir et entendre sur certaines tournées (ceux qui ont assisté au concert de la Lorelei 2015 me comprendront).

Les morceaux studio originaux sont un avant-gout de ce que Fish proposera en 2019 sur Weltschmerz son dernier disque qui sera un double CD. Là encore, bonne, voire très bonne surprise. Fish est entouré de Robin Boult (guitare), Steve Vantsis (basse/guitare), Dave Stewart (batterie) et du revenant Foss Paterson (claviers). Le premier morceau inédit, “Man with A Stick“, inspiré à Fish par la vieillesse et le déclin de son père est un titre typique du poisson, avec une rythmique très appuyée pour rendre audible la canne de vieillard dont il est question. Avec des passages entraînant aux synthés et d’autres où la voix est presque seule avec la batterie, on retrouve le style qu’avait Fish à l’époque de Suits. En fait l’EP vaut à mon avis surtout pour les deux titres suivants qui sont dans le haut du panier de la production écossaise. “Waverley Steps” et “Little Man What Now” sont deux longs morceaux (14 et 11 minutes) sur lesquels on trouve une richesse musicale inhabituelle pour Fish. Violoncelle, violons, alto, trompette, bugle, trombone et saxo (David Jackson s’il vous plait) viennent enrichir chaleureusement la musique du groupe, lui donnant un coté symphonique inattendu. Surtout les arrangements sont riches, travaillés, et apportent une épaisseur qu’on ne connaissait pas encore à la musique du poisson. On est très loin des cuivres de “Big Wedge”, plus sur une musique cinématique (“Waverly Steps“) voire jazzy (“Little man What Now“) … Je retrouve aussi sur “Little Man What Now”, l’esprit de “Plague of Ghost” avec un travail au piano de Paterson impeccable qui se rapproche de celui de Tony Turell. Que ce soit sur les interventions déchirées de Jackson au saxo ou sur les solos de guitares, ces deux titres sont monstrueux et tutoient ce que le poisson a fait de mieux, toutes périodes confondues. Sur le chant, la voix est revenue, juste, doublée parfois par celle de Doris Brendel pour encore plus de relief. C’est franchement réussi et de très bonne augure pour la sortie future de Weltschmerz qui frôlera la perfection s’il maintien ce niveau de qualité.

FISH – A PARLEY WITH ANGELS

Fish - A Parley With Angels (2018)

Titre : A Parley With Angels
Artiste : Fish

Date de sortie : 2018
Pays : Angleterre
Durée : –
Label : Chocolate Frog Records

Setlist

1. Man With A Stick (6:30)
2. Little Man What Now? (13:40)
3. Waverley Steps (10:53)
4. Circle Line (5:26)*
5. State Of Mind (7:11)*
6. Voyeur (6:11)*
7. Emperors Song (4:46)*

*Live at Islington Assembly Hall, December 2017

Line-up

– Fish / vocals
– Steve Vantsis / bass, guitars
– Robin Boult / guitars
– Foss Patterson / keyboards
– Dave Stewart / drums
– Liam Bradley / percussion
– Doris Brendel / backing vocals
– Gavin Griffiths / drums (live tracks)
– John Beck / keyboards (live tracks)

 

A propos de l'auteur

Articles similaires