Blue Man Group - Three
4.0Note Finale

On connaît le bastringue des Blue Man Group, troupes complémentaires à shows multiples (sept spectacles en cours et douze millions de spectateurs à travers le monde, s’il vous plait). Créé en 1991 par Phil Stanton, Chris Wink et Matt Goldman, le tout bardé de sons et lumières multiples, les trois membres fondateurs ne se cachent peut-être pas derrière des casques mais ont opté pour un peinturluré bleu qui n’est pas sans rappeler l’extravagant Fantomas. Cela dit, 25 ans après leur débuts, le concept reste simple, assis sur l’utilisation de matériaux originaux (PVC, piano sur le côté, tambour fontaine) pour obtenir d’étonnants sons de percussions déployés autour d’une scénographie explosive sur fond de post rock ultra rythmé (forcément), entre electro et heavy. Avec seulement deux albums studio au compteur (Audio en 1999 et l’excellent The Complex en 2003), on pensait la chose reposer sur ses acquis, à exploiter scéniquement ce qui s’apparente plutôt au grand spectacle furibard. Avec Three (chiffre à double portée), Blue Man Group redonne signe côté nouveautés. Sans se départir de son style initial (« The Forge »), l’album nous offre cinquante minutes de musique quasiment instrumentale (quelques séquences narratives interviennent) souvent festive, frappée, secouée qui gigote et fait taper du pied. Un peu de western contemplatif (« Robots »), beaucoup de cinégénique, un approfondissement du style (« Hex Suit ») font de cette compression de rock, dance, techno tribal quelque chose d’assez unique et palpitant. Si le résultat audio est assez emballant pour voyager léger, inutile de préciser que toute la saveur des Blue Man Group passe par le spectacle vivant qui intensifie les choses en plaçant l’affaire sous stéroïde.

BLUE MAN GROUP – THREE

Blue Man Group - Three (2016)

Titre : Three
Artiste : Blue Man Group

Date de sortie : 2016
Pays : États-Unis
Durée : 50’07
Label : Rhino Entertainment

Setlist

Dispatches 1 (1:21)
The Forge (3:33)
Hex Suit (3:33)
3 To 1 (4:13)
Alive (2:57)
Snorkelbone (3:01)
Cimbalom 9 (4:40)
Robots (5:10)
Creature Feature (3:34)
Vortex (3:47)
Tone Spokes (2:59)
Dispatches 2 (1:38)
Giacometti (4:21)
Torus (5:12)

Line-up

– Phil Stanton, Chris Wink & Matt Goldman

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?