Big Big Train - Folklore
4.8TOP 2016

On a encore un peu de mal à le croire mais Folklore est déjà le neuvième album studio signé Big Big Train. Un disque rutilant, superbe jusque dans ses ultimes finitions, qui ponctue une année durant laquelle nous avons pu apprécier un EP (Wassail, 2015) et un premier live audio/vidéo (From Stone and Steel, 2016). Nouvelle locomotive d’un band désormais composé de huit membres (Rikard Sjöblom de Beardfish, petit dernier de luxe), Folklore détrousse une nouvelle fois les poches d’un prog rock symphonique largement matiné de Genesis, Jethro Tull, King Crimson et Peter Gabriel. Toujours prompt à accrocher son propre style à cette caravane sonique, David Longdon et ses potes naviguent sur des flots mélodiques hédonistes comme on en entend trop peu depuis l’âge d’or du genre. Il faut dire que depuis quelques années et notamment The Difference Machine (2007), la musique de nos amis s’est enrichie en morceaux millimétrés grace à une production devenue irrésistible qui laisse chaque musicien s’épanouir sans jamais nuire à son voisin de palier.

Pourtant, rien n’est laissé au hasard. Qu’il s’agisse du morceau titre ou de « London Place », Big Big Train joue dans un cercle acidulé qui balance toute mélancolie éthérée hors du train. Du coup, l’album ne cesse de provoquer le frisson, le plaisir coupable, de l’orgue genesien sur fond groovy de « Salisbury Giant » à l’intense « Winkie » en passant par la douzaine de minutes du mastoc « Brooklands », le bréviaire progressiste est passé au crible. La présence symphonique (huit musiciens, cordes et cuivres) ajoute du decorum luxueux à l’ensemble mais surtout de cette puissance qui fricote avec la formule magique. Les déboulés de solis emportent tout sur leur passage et même la reprise de « Wassail » (extract de l’EP du même nom, les autres titres se retrouvant dans la version vinyl) fait mouche et nous fait vagabonder l’esprit en portant cette musique dans une dimension supérieure. Sans flagornerie, si le groupe ne se renouvelle pas spécialement, il faudrait être un tantinet chipoteur pour ne pas rugir de plaisir sur ce Folklore totalement incarné.

Crédit photo : Stuart Wood

Retrouvez l’interview avec Greg Spawton

Retrouvez l’interview avec Greg Spawton en anglais (english version)

BIG BIG TRAIN – FOLKLORE

Big Big Train - Folklore (2006)

Titre : Folklore
Artiste : Big Big Train

Date de sortie : 2016
Pays : Angleterre
Durée : 69’03
Label : Giant Electric Pea

Setlist

1. Folklore (7:33)
2. London Plane (10:13)
3. Along the Ridgeway (6:12)
4. Salisbury Giant (3:37)
5. The Transit of Venus Across the Sun (7:20)
6. Wassail (6:57)
7. Winkie (8:25)
8. Brooklands (12:44)
9. Telling the Bees (6:02)

Track list of LPs & HiRes Download editions:
1. Folklore (7:33)
2. Along the Ridgeway (6:12)
3. Salisbury Giant (3:37)
4. London Plane (10:13)
5. Mudlarks (6:10) *
6. Lost Rivers of London (6:02) *
7. The Transit of Venus Across the Sun (7:20)
8. Wassail (6:57)
9. Winkie (8:25)
10. Brooklands (12:44)
11. Telling the Bees (6:02)

Line-up

– David Longdon / lead & backing vocals, flute, acoustic guitar, mandolin, percussion, string (1,7,9) and brass (1,7) co-arranger
– Dave Gregory / guitars
– Andy Poole / acoustic guitar, mandolin, keyboards, backing vocals
– Rikard Sjöblom / keyboards, guitars, accordion, backing vocals
– Danny Manners / keyboards, double bass, string co-arranger (4,5,9)
– Rachel Hall / violin, viola, cello, backing vocals, string arrangements
– Greg Spawton / bass, bass pedals, acoustic guitar, backing vocals, string co-arranger (4,5)
– Nick D’Virgilio / drums, percussion, backing vocals

Wth:
– Dave Desmond / trombone, brass arrangements
– Ben Godfrey / trumpet, cornet
– Nick Stones / French horn
– John Storey / euphonium
– Jon Truscott / tuba
– Lucy Curnow / violin
– Keith Hobday / viola
– Evie Anderson / cello