Spock's Beard - The First Twenty Years
4.3TOP 2015

Commenter un best-of relève généralement d’une inextinguible délicatesse dans le superflu. Concernant le cas des petits surdoués de Spock’s Beard, un tel état des lieux cisèle paradoxalement le sentiment d’une grande écriture musicale étalée sur une ligne temporelle qui remonte à 1995. Dans cette discographie bien fournie (12 albums studio, 11 live plus ou moins officiels) et malgré un line-up largement chahuté, les américains ont toujours été désireux de produire une œuvre pied au plancher, jamais contemplative de ses propres plates-bandes.

Évidemment, l’exercice le plus périlleux restait de pouvoir condenser autant de matière brute (à défaut de brutale) dans un espace aussi exigu, quand bien même dans un format double, minimum syndical requis pour une telle abondance. Et puis… et puis il fallait faire un choix ! Compliqué. Entre les titres longs et les chansonnettes bien troussées, c’était à qui perd gagne. Et forcément, la track-list ne satisfera pas tout le monde. En prenant comme crédo l’exhaustivité et représenter tous les albums, il fallait épingler le nécessaire, non l’essentiel.

De facto, on retrouve les classiques, les incontournables immédiats (« The Light », « Thoughts », « The Doorway »), du plus étonnant (« The Bottom Line » tiré de la synécure Feel Euphoria ou « Waiting for Me » extraction discutable de Brief Nocturnes and Dreamless Sleep) et de la suite épicée dans les idées (« At the End of the Day », « Jaws of Heaven »). Quinze morceaux et plus de deux heures et demie remasterisées pour un plaisir flash-back.

Même si la livraison demeure disparate, souci habituel de l’exercice, Spock’s Beard nous offre la cerise « Falling For Forever », un épique inédit qui pique et colle aux gammes avec sa petite vingtaine de minutes, écrit spécialement par le géniteur Neal Morse (s’il vous plait) et qui convoque toutes les histoires du groupe dont la voix et les baguettes de Nick D’Virgilio. Réunir ces olibrius hyper-talentueux sur un seul titre était une gageure. Que ce morceau soit en plus très réussi métamorphose illico ce First Twenty Years de luxueuse compilation anniversaire en objet rigoureusement indispensable. Rien de moins.

SPOCK’S BEARD – THE FIRST TWENTY YEARS

Spock's Beard - The First Twenty Years (2015)

Titre : The First Twenty Years
Artiste : Spock’s Beard

Date de sortie : 2015
Pays : États-Unis
Durée : 150’00
Label : InsideOut

Setlist

1. Tides of Time (7:45)
2. Minion (6:53)
3. Hell’s Not Enough (6:23)
4. Bennett Built a Time Machine (6:52)
5. Get Out While You Can (4:55)
6. A Better Way to Fly (8:57)
7. The Center Line (7:05)
8. To Be Free Again (10:24)
9. Disappear (6:36)

Line-up

–  Alan Morse / guitar, vocals, autoharp, banjolele, electric sitar, mandolin
– Dave Meros / bass, vocals
– Ryo Okumoto / keyboard, vocals
– Ted Leonard / lead vocal
– Jimmy Keegan / drums
With:
– Nick D’Vigilio / drums, vocals (7)
– Neal Morse / piano, guitar, lead vocals (7)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires