Seven Steps to the Green Door - Fetish
4.0Note Finale

L’air de rien, Seven Steps to the Green Door, au-delà de son patronyme à rallonge, a tôt fait de bien se placer dans l’univers du prog rock moderniste : un style qui flirte avec des pontes du gabarit de Spock’s beard (« Still Searching »), Tangent ou Unitopia, des influences plus anciennes manifestement bien digérées (Gentle Giant, notamment), de l’artillerie lourde côté concept avec un titre éloquent, Fetish, et des morceaux singulièrement intitulés (« Porn! », « Ordinary Maniac » etc.). Quand on sait que le leader du groupe, Marek Arnold (claviers, saxophone) est également membre des Flaming Row et de Toxic Smile, la quadrature du cercle est atteinte. Si l’on excepte une introduction d’une poignée de secondes (« Possible Delayed »), tous les titres excède les sept minutes, ce qui en dit long sur la volonté du groupe à développer ses idées. Harmonies vocales, soli inspirés, déjanteries (« Inferior »), heavy (« Imprisoned »), envolées lyriques (« Bound in Chains »), ruptures de rythmes (« Set in Motion »), tout y passe avec une virtuosité qui mange un peu le tapis du prégnant. Fort bien produit, confectionné et interprété, cet album rempli jusqu’à la gorge (78 minutes) fourmille d’idées, mais se laisse parfois submerger pour couper l’herbe sous le pied (agile) de l’émotion brute. Malgré tout, ne mégotons pas : ce Fetish reste d’une excellente facture et la preuve que Seven Steps to the Green Door est désormais une valeur sure.

SEVEN STEPS TO THE GREEN DOOR – FETISH

Seven Steps To The Green Door - Fetish (2015)

Titre : Fetish
Artiste : Seven Steps to the Green Door

Date de sortie : 2015
Pays : Allemagne
Durée : 78’18
Label : Progressive Records

Setlist

1. Possible Delayed (0:39)
2. PORN! (8:50)
3. Still Searching (9:55)
4. Inferior (7:03)
5. Imprisoned (9:08)
6. Bound in Chains (8:53)
7. Last Lullaby (9:01)
8. Set in Motion (8:39)
9. Ordinary Maniac (16:10)

Line-up

– Marek Arnold / piano, organ, keyboards, saxophone, soprano flute
– Ulf Reinhardt / drums, spoken parts
– Martin Schnella / bass, acoustic guitar, electric guitar, baritone guitar, vocals
– Lars Köhler / vocals
– Anne Trautmann / vocals

guest musicians:
– Justo Suarez / percussion
– Arno Menses / vocals (8)
– Melanie Mau / vocals (1,2,3,8,9)
– Sören Flechsig / vocals (5,6,9)
– Lars Bergerow / vocals (5,7)
– Elisabeth Markstein / vocals (9)
– Stephan Wegner / vocals (3)
– Annemarie Schmidt / vocals (5)
– Alicia Pfeiffer / vocals (7)
– Daniel Mash / bass guitar solo (9)
– Steve Unruh / violin solo (9)
– Luca Di Gennaro / synth solo (9)
– Antonio Vittozzi / guitar solo (9)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.