Obiymy Doschu - Son
4.8TOP 2017

Comme le précédent album Elehia, celui-ci, Son, est offert gracieusement au public, le seul message véhiculé par le groupe étant : parlez de nous, essaimez notre musique faites-nous connaitre. Attention, pour autant on est très loin de l’album au rabais et les standard d’exigences et de qualité sont ici très élevés. 8 ans de travail, 15 musiciens dont une section cuivre et un quartet à cordes, viennent s’ajouter aux 6 musiciens formant le cœur du groupe. 200 heures d’enregistrement dans 7 studios différents ont finalement accouché de Son (Rêveries) avec rien moins que Bruce Soord au mix et Steve Kitch au mastering final (Pineapple Thief), gage de qualité et de reconnaissance. Malgré cet effort qu’on peut qualifier de dantesque, le groupe nous offre le résultat. L’album est disponible sur la plupart des plateformes et téléchargeable en flac ou mp3 sur leur site (http://rain.in.ua/son/en.html).

Composé de 11 titres dont 3 instrumentaux, l’album est chanté en… ukrainien, et peu importe j’ai envie de dire. D’abords parce que la plupart du temps peu d’auditeurs font l’effort de comprendre les textes des chansons, ensuite parce qu’à part les R bien enveloppés, la langue est chantante, comme sa cousine russe. Ensuite parce que les passages instrumentaux sont très nombreux, variés et compensent en richesse ce qu’on perd sur les textes. Pour les curieux, la traduction anglaise en disponible sur leur site. La musique du groupe reflète assez bien le nom et du groupe et de l’album (une fois traduits bien sûr). La musique est rock bien évidemment avec des thèmes de guitares parfois post-rock parfois à la frontière du métal atmosphérique, on pense parfois à Anathema ou Riverside, mais surtout d’une richesse et d’une poésie qui est absente des groupes auxquels on vient de faire allusion. Le premier morceau par exemple dont les guitares n’ont rien à envier aux frères Cavanagh, se voient doubler sur la fin du morceau par des arrangements de cordes et un solo de saxo là où plus naturellement et banalement on attendrait un solo de guitare. Le deuxième titre, sonne par contraste très early Genesis avec guitare acoustique et flute, avant que la touche slave n’arrive avec les violons et que la rythmique et le chant ne termine sur un passage qui évoque plutôt Blackfield. Le morceau titre est lui très post-rock dans les guitares avec une rythmique binaire efficace et des breaks très slaves au violons.

On pourrait décortiquer cet album des heures durant, il est poétique, complexe, tantôt très aérien avec des guitares fluides à la Latimer (les deux derniers morceaux sont sublimes à ce titre), tantôt flirtant avec le métal voire même le néoclassique grâce à la luxuriance de ses arrangements (le 9eme titre). Ce n’est pas forcément progressif dans la forme classique des albums des seventies, pour moi c’est juste inclassable. Mais beau. Et ça me suffit.

OBIYMY DOSCHU – SON

Obiymy Doschu - Son (2017)

Titre : Son
Artiste : Obiymy Doschu

Date de sortie : 2017
Pays : Ukraine
Durée : 72’22
Label : –

Setlist

1. Ostannya Myt (The Last Moment) (8:36)
2. Kryla (Wings) (10:10)
3. Razom (Together) (7:33)
4. Temna Rika (The Dark River) (11:09)
5. Nazustrich Tyshi (Facing the Silence) (4:10)
6. Kimnata (The Room) (5:13)
7. Interludiya (Interlude) (Instrumental) (1:13)
8. Son (Dream) (7:12)
9. Zemle Moya Myla (My Dear Land) (5:07)
10. Novyi Pochatok (A New Beginning) (Instrumental) (4:34)
11. Yanhol (Angel) (7:25)

Line-up

– Volodymyr Agafonkin / vocals, acoustic guitar, composer
– Oleksiy Katruk / guitar
– Yevhen Dubovyk / keyboards, piano
– Olena Nesterovska / viola
– Mykola Kryvonos / bass, chorus vocals (9), percussion (10)
– Yaroslav Gladilin / drums, percussion

With:
– Olga Skripova / lead (11) & backing vocals
– Aleksandra Kryvonos / choir vocals (9)
– Maxym Homyakevych / choir vocals (9)
– Sergey Grizlov / solo guitar (11)
– Boris Khodorkovskiy / sax, flute
– Kyrylo Bondar / violin
– Anastasia Shypak / violin
– Andriy Aleksandrov / cello (1,2,4,5,9,10)
– Artem Zamkov / cello (1,3,4,11)

 

A propos de l'auteur

Articles similaires