Lisa Gerrard - Twilight Kingdom
3.8Note Finale

Comme avec sa voix, Lisa Gerrard n’a jamais rien fait comme tout le monde. Pour son neuvième album, la chanteuse mythique (et pour une fois, le terme n’est pas galvaudé) de Dead Can Dance s’est entourée de Daniel Johns, Patrick Cassidy, Astrid Williamson (Goya Dress) et même de l’acteur Russell Crowe (qu’elle avait croisé du temps de la bande original de Gladiator) dans ce nouveau voyage, noir comme le souvenir. Twilight Kingdom est en effet récit au pays des ombres, fait d’un minimum de volutes musicales, de quelques claviers, quelques cordes, et de ces vagues de spleen délivrées par cette voix toujours aussi envoûtante. Une fois encore, Lisa Gerrard nous entraîne loin, nous caresse, nous ennivre… ou nous laisse de marbre.

Tout le paradoxe de l’œuvre de Lisa Gerrard, plus encore en solo, est là, fiché dans cette capacité vocale à faire trembler le corps et l’esprit ou à rendre l’auditeur totalement hermétique face à ces incantations quasi mystiques. Malgré tout, Lisa Gerrard évite cette fois tout l’aspect expérimental que sa musique a déjà pu déployer. En s’en tenant à un strict minimalisme instrumental, elle nous offre une succession de titres formant un tout à la fois atmosphérique et tendu comme la corde du pendu. Un ensemble porté tout au long de ce chemin charbonneux par ce chant de sirène, unique lumière de ce diamant noir qui nous guiderait jusqu’au réveil.

LISA GERRARD – TWILIGHT KINGDOM

Lisa Gerrard - Twilight Kingdom (2014)

Titre : Twilight Kingdom
Artiste : Lisa Gerrard

Date de sortie : 2014
Pays : Australie
Durée : –
Label : Lisa Gerrard Records

Setlist

1 Blinded 2:52
2 Adrift 5:24
3 Our Kingdom Came 6:05
4 Estelita 3:57
5 Neptune 7:10
6 Seven Seas 4:57
7 Become 2:31
8 Too Far Gone 6:45
9 Of Love Undone 3:46
10 The Veil 2:18

Line-up

– Lisa Gerrard / vocals, keyboards
Astrid Williamson, Daniel Johns, Patrick Cassidy, Russel Crowe

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires