Glass Hammer - Valkyrie
3.8Note Finale

Glass Hammer, c’est 23 ans de carrière et 17 albums studio au compteur dont 7 depuis 2010 ! Autant dire que nos amis sont particulièrement prolixes. Pour faire suite à Ode to Echo (2014) et Breaking the World (2015), voici donc venir Valkyrie et son concept basé sur les divers traumatismes de la guerre. On entend déjà l’habituelle litanie des détracteurs qui considèrent le groupe comme, au mieux, une resucée de Yes dont le mérite consisterait surtout à recréer le son, les ambiances, au-delà d’une véritable inspiration créatrice. Paradoxalement, c’est exactement ce que les amateurs admirent également chez les américains, à savoir cette capacité à privilégier l’enthousiasme nostalgique. Pourtant, si « The Field We Know » livre ses accents yessiens typiques, il faut aller piocher du côté de The Tangent pour retrouver cette même capacité à faire du pétillant seventies sous influence.

La suite des morceaux ne trahit pas cette nouvelle voie empruntée, bien au contraire. Même matinée de claviers vintage, la guitare heavy de Kamran Alan Shiko étonne et tamponne les certitudes que l’on pouvait avoir sur le groupe (« Golden Days »). Sans se départir complètement de son ADN, les compositions flirtent avec des atmosphères bien sombres et des virgules « crimsonesques » jusqu’aux limites du post-rock électronique de « Nexus Girl ». La basse bavarde de Steve Babb garde évidemment cette sonorité très Chris Squire mais n’impose pas d’apprécier le groupe du géant disparu pour pouvoir jetter une oreille, et même les deux, sur ce Valkyrie plutôt bien dosé qui a le mérite de regarder ailleurs si l’herbe est plus verte… sans en faire des tonnes, ni des caisses ! Le résultat, entre deux eaux, signe une vraie volonté de renouvelement, sans bouleverser la maison Glass Hammer pour autant. La suite nous dira s’il s’agit d’une tendance de fond ou d’un essai de pure forme.

GLASS HAMMER – VALKYRIE

Glass Hammer - Valkyrie (2016)

Titre : Valkyrie
Artiste : Glass Hammer

Date de sortie : 2016
Pays : États-Unis
Durée : 65’18
Label : –

Setlist

1. The Fields We Know (7:37)
2. Golden Days (6:20)
3. No Man’s Land (14:20)
4. Nexus Girl (2:58)
5. Valkyrie (5:55)
6. Fog Of War (8:24)
7. Dead And Gone (9:56)
8. Eucatastrophe (3:31)
9. Rapturo (6:13)

Line-up

– Steve Babb / bass guitar, keyboards, backing vocals
– Fred Schendel / keyboards, guitars, backing vocals
– Kamran Alan Shikoh / electric, acoustic & classical guitars
– Aaron Raulston / drums
– Susie Bogdanowicz / lead and backing vocals

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?