Franck Carducci - Tearing the Tour Apart (DVD)
4.5Note Finale

Près de 2 ans après la sortie de l’album, et alors que le groupe tourne toujours avec ce spectacle ( en point d’orgue une programmation au Night of the Prog 2017 ), Franck Carducci offre en cette fin d’année un témoignage visuel de la tournée Tearing The Tour Apart. Comme beaucoup désormais, c’est avec l’aide d’un crowfunding que le DVD a été produit, du moins pour la partie technique, la captation vidéo, datant de 2015 n’était pas dans le périmètre du projet. DVD, mais la qualité des images aurait mérité un bluray : la vidéo ayant été tournée en haute définition, le rendu et le piqué sont vraiment superbes. Franck Carducci a d’ailleurs, en remerciement, offert aux contributeurs de son crowfunding une version HD du spectacle, celle qui si les moyens avaient été suffisant aurait servi de source au blu-ray, chapeau ! (elle était facile celle-ci).

Le concert a été filmé en novembre 2015 en Auvergne, au Climax Club Legend, petite salle qui a vu défiler des pointures du rock depuis une vingtaine d’année. Novembre 2015 est une période où le groupe n’avait plus de batteur : c’est Jimmy Pallagrosi (Karnataka) qui officie derrière les fûts, avec l’énergie et la classe qu’on lui connait en remplaçant de luxe (grosse ovation pour cet excellent batteur à la fin de « Mr Hyde & Dr Jekyll » titre le plus heavy  du concert).

Commençons par un petit défaut : est-ce le stress du concert filmé, l’étroitesse de la scène ou le manque d’habitude de jouer avec Jimmy justement, mais j’ai souvent vu le groupe se lâcher plus que sur cette vidéo… Pour le reste c’est quand même un grand plaisir de retrouver le groupe en image, d’autant que Franck Carducci a souvent insisté sur l’aspect visuel, la mise en scène ou les costumes lors de ses concerts. Ici tout y est, l’intro de « Torn Apart » avec les musiciens masqués, le maquillage façon Alice Cooper de Franck et  les tenues sexy de Mary…. Le groupe a également ressorti l’intro des premiers concerts de la tournée Oddity avec le combat au glaive qui introduisait « Achilles« . Ici plus scénarisé et mis en scène avec une musique de péplum, ce combat opposant Christophe Obadia (guitares) et Olivier Castan (claviers) prend une dimension épique… avant que le titre « Achilles » ne démarre. Enfin coté mise en scène et spectacle on notera un morceau de bravoure réalisé spécialement pour le DVD par Olivier Castan, graphiste de talent, qui illustre pendant la phase instrumentale de « A Brief Tale Of Time » le concept de l’album. Je ne vous en dis pas plus, mais la séquence réalisée en dessin animé donne tout son sens au visuel de la pochette, aux masques, aux visages déchirés… Du grand art pour une autoproduction. On retrouve sur le DVD les trois meilleurs titres (à mon gout) d’Oddity, dont les incontournables  désormais « Alice’s Eerie Dream » en rappel et numéro de guitare à quatre mains sur « The Last Oddity » ainsi que la presque totalité de Torn Apart.

Les moyens techniques ont beau être limités, et sans commune mesure avec les DVD que peuvent sortir les grosses écuries à la Hackett ou Marillion, on ne boude pas son plaisir. Le son est disponible en stéréo ou 5.1 avec un mix bien équilibré pour ce dernier, public derrière et groupe bien dispatché sur les enceintes avant. L’image est belle, avec des gros plans de toute beauté qui prennent vraiment toute leur dimension sur la version HD. Le montage est fait intelligemment, alternant les plans de fond de salle embrassant la scène dans son ensemble et  les plans serrés sur les musiciens pris en poursuites ou en fixe à partir de la scène. On note juste parfois quelques flous de mise au point ou une image chancelante sur quelques rares plans lorsque la caméra de scène est malmenée (Jimmy tu tapes top fort !). Mais honnêtement j’ai vu des vidéos de Neal Morse (stakhanoviste du genre) moins léchées. Bref, un DVD qui permet de retrouver la pêche de la Carduccerie, que ce soit au niveau visuel ou au niveau sonore (quels musiciens quand même !), et surtout un résultat qui frise le sans faute pour une autoproduction.

A noter qu’une version CD (amputée du combat d’épée et du final de « Supper’s Ready » existe également).

FRANCK CARDUCCI – TEARING THE TOUR APART (DVD)

Franck Carducci - Tearing the Tour Apart (2016)

Titre : Tearing the Tour Apart (DVD)
Artiste : Franck Carducci – Tearing the Tour Apart (DVD)

Pays : France
Durée : 106’45
Date de sortie : 2016
Label : Autoproduction

Setlist

CD
1. Torn Apart (9:24)
2. Closer To Irreversible (5:33)
3. Artificial Paradises (11:28)
4. Mr. Hyde & Dr. Jekyll (7:16)
5. Artificial Love (3:25)
6. Achilles (6:09)
7. A Brief Tale Of Time (11:08)
8. The Last Oddity (9:15)
9. Alice’s Eerie Dream (12:40)

DVD
1. Torn Apart (10:52)
2. Closer To Irreversible (6:19)
3. Artificial Paradises (14:50)
4. Mr. Hyde & Dr. Jekyll (8:16)
5. Artificial Love (6:52)
6. Achilles Sword Fight (1:57)
7. Achilles (13:34)
8. A Brief Tale Of Time (13:52)
9. The Last Oddity (11:58)
10. Supper’s Ready (3:50)
11. Alice’s Eerie Dream (14:25)

Line-up

– Franck Carducci / bass, 12 string guitar, vocals
– Christophe Obadia / electric guitar, bass pedals, didgeridoo, vocals
– Olivier Castan / keyboards, vocals
– Mathieu Spaeter / 6 & 12 string guitars, vocals
– Mary Reynaud / rainstick, tambourine, vocals
– Jimmy Pallagrosi / drums