L'Homme des Hautes Plaines
4.0Note Finale

Un an après un premier essai qui avait surpris sans redéfinir les contours de son personnage filmique,  décida de revisiter le western qui l’avait vu naître à l’écran (RawhideLeone) sans y aller par le dos de la cuillère. En rendossant le costume de l’Homme sans nom, ange de la mort, vengeur et taiseux, l’acteur pousse le bouchon de l’anti-héros jusqu’au boutiste. Maltraitance, viol, assassinat, rien ni personne ne sera épargné.

Une mise en scène sèche et maîtrisée, un budget respecté : Eastwood impose définitivement sa patte et devient synonyme d’efficacité. Même si L’HOMME DES HAUTES PLAINES le brouillera in fine pour un projet commun avec John Wayne, il lui permettra de payer ses dettes envers les mentors Sergio Leone et Don Siegel en faisant apparaître leur nom sur des pierres tombales. Fort logiquement, la ville sera quant à elle repeinte en rouge sang et renommée HELL. Pas de doute, pour Clint, l’enfer c’est les autres.

ENGLISH VERSION

HIGH PLAINS RIFTER

A year after a first attempt that surprised critics and fans without redefining the contours of his film character,  decided to revisit the “western” without delicacy. By dressing once again in the costume of the “nameless Man” (or so), angel of death, avenger and silent stranger, the actor turns the buttons of the anti-hero icon to its maximum. Abuse, rape, murder, nothing and no one will be spared.

A controlled planning, a respected budget, Eastwood definitively imposes its style and becomes synonymous with efficiency. Although, High Plains Drifter will ultimately confuse him for a joint project with John Wayne, he will allow him to pay his debts to mentors Sergio Leone and Don Siegel by putting their names on tombstones. Ironic? No. And so, the city will be repainted in blood red and renamed HELL. No doubt, for Clint, hell is other people.

L'homme des hautes plaines (1972)

Titre : L’Homme des Hautes Plaines
Titre original : High Plains Drifter

Réalisé par : Clint Eastwood
Avec : Clint Eastwood, Sondra Locke, Pat Hingle…

Année de sortie : 1973
Durée : 105 minutes

Scénario : Ernest Tidyman, Dean Riesner
Montage : Ferris Webster
Image : Bruce Surtees
Musique : Dee Barton
Décors : George Milo

Nationalité : États-Unis
Genre : Western
Format : Couleur (Technicolor) – 35 mm – 2,35:1 – mono (Westrex Recording System)

Synopsis : Un étranger, tout de noir vêtu, arrive dans une petite ville frontalière du sud-ouest américain. Trois jeunes cow boys le provoquent. Il les abat tous les trois. Les habitants lui demandent alors de les sauver de l’attaque de trois bandits qui ont juré la destruction de la communauté. Il accepte mais à des conditions qui vont bouleverser le conformisme de la bourgade…

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.