White Willow - Terminal Twilight
4.0Note Finale

À la pointe des formations nordiques, White Willow brille toujours. Cinq ans après Signal to Noise (2006) la musique portée par la voix envoûtante de Sylvia Erichsen (mélange subtile entre Björk et Petronella Nettermalm de Paatos) galvanise, dramatise, euphorise. Et parce qu’il n’y a pas de mal à se faire du bien, les chansons peuvent se permettre d’explorer les parts les plus sombres de notre âme (les influences Anglagaard et Anekdoten ne sont pas là par hasard), on reste toujours étonné devant les éclats de diamant noir proposés. Terminal Twilight n’est pourtant pas un chef d’œuvre mais le disque atteint par moment des hauteurs sublimes. Arrangements ciselés, ambiances déployées, à la fois acoustiques comme sur le spleenesque « Kansas Regrets » (interprété et co-écrit avec Tim Bowness de No-Man) ou explosifs/débridés (« Red Leaves »), la traversée de ce disque en noir et blanc se fait en bateau ivre.

On balance alors entre drogue douce et trip en déséquilibre. Le mélange entre atmosphérique moderne et déchirures seventies trouve même son point de jonction sur « Floor 67 », mécanique imparable entre ténèbres et extases. Suivant leurs habitudes, les musiciens ne font pourtant pas de sentimentalisme étriqué mais du sentiment conjugué au pluriel. Telle est la recette de Terminal Twilight dont la conviction de nous offrir une musique très exigeante ne l’empêche jamais de trouver quelques trésors de simplicité. Le chef d’œuvre instrumental, « A Rumour of Twilight » en est le plus beau point de suspension.

WHITE WILLOW – TERMINAL TWILIGHT

White Willow - Terminal Twilight (2011)

Titre : Terminal Twilight
Artiste : White Willow

Date de sortie : 2011
Pays : Norvège
Durée : 56’43
Label : Termo Records

Setlist

1. Hawks Circle the Mountain (7:09)
2. Snowswept (4:12)
3. Kansas Regrets (4:39)
4. Red Leaves (8:39)
5. Floor 67 (9:53)
6. Natasha of the Burning Woods (6:28)
7. Searise (13:10)
8. A Rumour of twilight (2:33)

Line-up

– Jacob Holm-Lupo / guitars
– Lars Fredrik Frøislie / keyboards
– Sylvia Skjellestad / vocals
– Mattias Olsson / drums
– Ketil Vestrum Einarsen / flutes, woodwinds
– Ellen Andrea Wang / bass

Guest musician:
– Tim Bowness / vocals (3)
– David Lundberg / Fender Rhodes and Wurlitzer (3), orchestration (2)
– Michael S. Judge / guitar solo (1)

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires