Von Hertzen Brothers - War Is Over
4.3Note Finale

Voici un disque qui fait doublement du bien. D’abord parce qu’en ces temps troublé par l’ascension au pouvoir de politiques belliqueux il délivre en premier lieu un message de paix, ensuite parce qu’on retrouve sur ce disque la flamboyance des Von Hertzen Brothers de Approach ou Love Remains The Same. En effet après deux disques en demi-teinte à mon gout, le redressement entamé par New Day Rising se voit confirmé ici avec War Is Over.

En fait ce nouvel opus synthétise complétement le style Von Hertzen Brothers : un savant mélange de pop, de rock planant, de prog avec des arrangements riches ; le tout passé au shaker, avec l’ajout d’harmonies vocales en canon avant de servir. Le titre d’ouverture éponyme frappe d’ailleurs un grand coup avec une durée inhabituelle pour les finlandais. “War Is Over” déploie son message de paix en trois parties avec d’abord une intro qui évoque une fin de bataille et une outro jouée sur un thème de fanfare avec une multitude de guitares : entre les deux plus de 10 minutes de haute volée progressive et certainement un des titres les plus ambitieux jamais composé par la fratrie. Tout au long de ce titre, les frangins s’en donnent à cœur joie avec des soli, des développements instrumentaux pêchus, qui laissent place aux passages acoustiques et toujours, toujours ce chant à trois qui enveloppe le tout. C’est d’ailleurs une des caractéristiques de l’album, Kie à la guitare se lâche sur quasiment tous les titres et décoche nombre de soli ravageurs.

D’autres morceaux également ambitieux égrènent la grosse heure de musique proposée ici, chacun des trois frangins ayant apporté ses idées. On passe ainsi de l’ébouriffé “The Arsonist” qui érige des murs de guitares aux orientaux “Blindsight” et “Long Lost Sailor” ou la guitare se pare parfois de cithare ou encore au presque classique “Jerusalem” ou les murs de guitares habituels de Von Hertzen Brothers sont doublés par des claviers exubérants. Quelques respirations judicieusement placées permettent de souffler au son de titres plus délicats tels, l’épuré “Wanderlust” qui en format guitare acoustique/cordes/voix fait ressortir la sensibilité du chant de Mikko ou le symphonique “Who Are You?

Avec War Is Over, Von Hertzen Brothers est de retour à son meilleur niveau. On retrouve ici avec bonheur la marque de fabrique du groupe : un chant à trois impeccablement ciselé sur des constructions harmoniques qui savent se faire autant délicates qu’énergiques et qui plairont autant aux amateurs de Muse ou Queen qu’à ceux de Pink Floyd ou de Porcupine Tree. Du grand art.

VON HERTZEN BROTHERS – WAR IS OVER

Von Hertzen Brothers - War Is Over (2017)

Titre : War Is Over
Artiste : Von Hertzen Brothers

Date de sortie : 2017
Pays : Finlande
Durée : 59’43
Label : Mascot Label Group

Setlist

1. War Is Over (12:34)
2. To The End Of The World (5:08)
3. The Arsonist (3:53)
4. Jerusalem (5:42)
5. Frozen Butterflies (4:03)
6. Who Are You? (5:40)
7. Blindsight (5:51)
8. Long Lost Sailor (4:27)
9. Wanderlust (3:55)
10. Beyond The Storm (8:30) 

Line-up

– Mikko von Hertzen / vocals, guitar
– Kie von Hertzen / guitar, vocals
– Juha Kuoppala / keyboards, arrangements (1)
– Jonne von Hertzen / bass, vocals
– Mikko Kaakkuriniemi / drums, arrangements (1)

With:
– Sami Kuoppamäki / drums, percussion, arrangements
– Janne Puurtinen / keyboards (4)
– Pessi Levanto / orchestrations

 

A propos de l'auteur

Articles similaires