Verity White - Breaking Out
4.0Note Finale

Après un premier EP, Parentheses, prometteur l’an passé, Verity White nous revient avec un album complet. C’est en effet bien de la même chanteuse qu’il s’agit, Verity Smith s’étant mariée avec Alexander White, guitariste et producteur qui officie également sur ce premier véritable album. Une histoire de famille en somme. Entre-temps celle qu’on a connu comme choriste de Pendragon ou membre de la Caamora Company s’est fait connaitre et remporte même cette année l’award de la ‘Best Female Indie Artist‘… Breaking Out est dans la lignée de l’EP précédent, puisant dans un héritage rock dont les femmes sont malheureusement souvent absentes. Ici la voix aidant, on retrouvera la puissance et le son qu’on avait aimé lorsque Joan Jett, Courtney Love ou surtout Pat Benatar, étaient au sommet de l’affiche. Majoritairement rock, Breaking Out présente une collection de morceaux énergiques puisant également dans des racines Progressive, Folk, Punk voir Electro-techno pour un résultat qui ne lasse pas, y compris sur des titres construits souvent sur le même schéma. La plupart du temps en accompagnée d’une formation guitare/basse/batterie, Verity White démontre sur l’ensemble du disque qu’elle est une grande chanteuse. Sur les titres rock, dans la lignée de “Drop The Bomb” sur son premier EP, Verity montre une voix qu’elle sait rendre tour à tour énergique, électrisante ou lyrique (“Breaking Out“, “I Don’t Care” ou encore “Face It“). Sur d’autres morceaux, la filiation avec Pat Benatar est parfois flagrante (“Zeroes & Ones“), lorsque la voix part très haut et immédiatement après peut se faire rauque…

L’album pourrait paraître répétitif si l’ensemble des 9 (ou 11 selon la version) titres étaient tous sur le même modèle. Il n’en est rien et au pur rock ‘basique’, Verity White oppose des morceaux d’obédience presque punk (“Demons In Your Head“, certains passages single “I Don’t Care“), carrément électro (“See Through“) ou encore des ballades (“Exhale“). J’ai indiqué 9 ou 11 titres plus haut, la version standard de l’album en comporte 9, mais Verity propose également une version limitée, numérotée et signée incluant les mix de deux titres supplémentaires sortis en single uniquement sur internet auparavant. S’il ne révolutionne pas le genre, cet album est un disque de rock féminin de haut niveau, qu’on écoutera avec plaisir, porté par la splendide voix, tantôt douce, tantôt puissante, toujours très maîtrisée de Mme White.

VERITY WHITE – BREAKING OUT

Verity White - Breaking Out (2017)

Titre : Breaking Out
Artiste : Verity White

Date de sortie : 2017
Pays : Angleterre
Durée : –
Label : Autoproduction

Setlist

Line-up

– Verity White / vocals, guitar