Les agapes de la fin 2015 à peine ingurgitées et digérées, nous voici donc face au bilan presqu’aussi traditionnel que la dinde aux marrons. Alors, faisons court pour ne plus perdre de temps et allons à l’essentiel.

Meilleur album Rock, Folk etc.

Cyrille Delanlssays

1. Chris Isaak – Here Comes the Night    lire la chronique
2. Jewel – Picking Up the Pieces    lire la chronique
3. Noel Gallagher’s High Flying Birds – Chasing Yesterday    lire la chronique
4. Muse – Drones   lire la chronique
5. Archive – Restriction   lire la chronique
6. Joanne Hogg – Uncountable Stars   lire la chronique
7. William Sheller – Stylus   ⇒ lire la chronique
8. Bruce Soord – Solo   ⇒ lire la chronique
9. Paula Cole – 7   lire la chronique
10. Shawn Colvin – Uncovered    lire la chronique

Également conseillés :

The Winery Dogs – Hot Streak   lire la chronique
Toto –  14    lire la chronique
Michael Giacchino Vice & Versa (soundtrack)
Björk – Vulnicura     ⇒ lire la chronique
Ryan Adams – 1989     lire la chronique
Christina –  The Light    ⇒ lire la chronique
Indigo Girls – One Lost Day   lire la chronique
Adèle – 25
Maximilian Hecker – Spellbound Scenes of my Cure   lire la chronique
Kyle Eastwood – Timepieces   lire la chronique
Mark Knopfler – Tracker   lire la chronique
K’s Choice – The Phantom Cowboy   lire la chronique
Francis Cabrel – In Extremis   lire la chronique

Déceptions 2015

Coldplay – A Head Full of Dreams    lire la chronique
The Corrs – White Light

Come Back 2015

Chris Isaak – Here Comes the Night    lire la chronique
Toto – 14    lire la chronique

Révélation 2015

Bruce Soord – Solo   lire la chronique

Covers 2015

William Sheller – Stylus  lire la chronique

Chansons 2015

Please Don’t Call” & “Reveries” – Chris Isaak
Ballad of the Mighty I” – Noel Gallagher’s HFB
Family Tree” – Jewel
The Odds” – Bruce Soord
Chinatown” – Toto

Partie 1 : TOP 2015 PROG ROCK

Partie 3 : TOP 2015 CINEMA

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires