TNNE - Wonderland
4.0Note Finale

Depuis qu’ils sont hébergés chez Progressive Promotion, les luxembourgeois de No Name ont changé leur nom en The No Name Experience, mais c’est bien du groupe historique formé par Patrick Kiefer (chant) et Alex Rukavina (claviers) dont il s’agit. Le noyau historique est ici complété par Claudio Cordero (Cast) aux guitares, car le groupe a perdu son guitariste avant d’entrer de studio. La flamboyance du guitariste mexicain fait merveille sur cet album qui s’avère comme un des tous meilleurs sortis par le groupe. Comme invité supplémentaire, TNNE accueille également Fred Hormain aux saxophones, pour ajouter une touche chaude et veloutée à leur musique. Basé sur les ravages de Katrina (l’ouragan, pas la dame) qui a dévasté la Louisiane il y a quelques années, ce Wonderland, décrit un parc d’attraction subissant la tempête, avec une touche légèrement fantastique ou inquiétante. L’album démarre d’ailleurs très fort avec « My Childish Mind« , titre en deux parties (« Openings » instrumental avec un aspect parfois indus et « The Thrill » chanté), qui s’il pose le décor forain, renvoi au meilleur d’IQ par exemple, celui de Subterranea qui également soulignait le thème progressif aussi au saxo. Avec « Eye Of The Storm« , les guitares se font lourdes, presque métalliques pour illustrer le passage de la tempête. La trame reste très mélodique, mais la lourdeur est prégnante, jusqu’à ce que Claudio décoche quelques soli aériens. Avec ces deux titres, l’ambiance générale de l’album est posée : un néo-progressif haut de gamme, mélodique quand il le faut, énergique et rugueux de temps en temps, toujours superbement chanté  (« Frozen In Time« ) ou joué (« Eight Weeks« ) , avec les touches d’originalité qu’il faut quand il faut ( le saxo de «  My Childish Mind« , le violon tzigane de « Final Fantasy » …). Bien sûr tout ne frise pas la perfection et « Katrina Killed The Clown » ou « Glittering Lights » sont moins brillants, plus convenus et passe-partout, mais l’ensemble du disque, le concept et l’illustration musicale en font un album hautement recommandable. Pour le public qui aime les groupes néo tels RPWL, Huis (très proche dans l’esprit et la réalisation), Lifesigns encore le coté le moins hard d’Arena, ce Wonderland est à mettre entre les oreilles : on joue dans la même cour.

Le disque s’achève sur un bonus track qui a une histoire. D’abord c’est un vrai bonus qui n’a rien à voir avec le concept général de Wonderland. Ensuite, pour la première fois, le titre est chanté en français, enfin ce morceau, composé par Gilles Moreteau, fan de No Name et ‘offert’ au groupe a été ici réarrangé et est offert en retour au public d’une très belle manière. Chapeau.

TNNE – WONDERLAND

TNNE - Wonderland (2017)

Titre : Wonderland
Artiste : TNNE

Date de sortie : 2017
Pays : Luxembourg
Durée : –
Label : Progressive Promotion Records

Setlist

1. My Childish Mind
2. Eye of a Storm
3. Katrina Killed the Clown
4. Wonderland
5. Final Fantasy
6. Frozen in Time
7. Glittering Lights
8. Eight Weeks
9.? (Bonus Track)

Line-up

– Patrick Kiefer / vocals
– Michel Volkmann / guitars
– Alex Rukavina / keyboards
– Claude Zeimes / bass
– Gilles Wagner / drums

 

A propos de l'auteur

Articles similaires