Tilt - Hinterland
4.5TOP 2016

Steve Vantsis est le bassiste de Fish depuis un paquet d’années, disons même l’album Raingods With Zippos (1999). Avec ses acolytes Robin Boult, Irvin Duguid et Dave Stewart, il créa TILT, un combo fortement vitaminé avec un EP très prometteur à la clé, Million Dollar Wound. Nous étions en 2009 et depuis… plus de nouvelles ou presque. Démarré sur les chapeaux de roue, le joyeux collectif semblait voué à la disparition prématurée. Non ! En redistribuant les cartes sur Paul Humphreys, Paul Dourley et le toujours percutant Dave Stewart, Steve Vantsis aura attendu un bon lustre pour revenir aux affaires avec un premier effort studio studieux et serpentin.

Hinterland (c’est son nom) se compose de huit titres qui nous arrachent littéralement au tout venant avec l’art de mélanger les styles, les influences dans un glissement progressif du plaisir. Nous retrouvons ainsi des patines de Porcupine Tree (« Bloodline »), Peter Gabriel (« Assembly »), Boards of Canada et Marillion. Mais c’est surtout ce mélange de passion et de détachement, qui ne pousse jamais les musiciens à trop en faire, qui parvient à captiver. Jamais monochrome, l’album reprend un titre du premier EP (« No Superman ») rejoué piur l’occasion, et ajoute de nouvelles couleurs à l’édifice sans jamais se limiter dans un timing engoncé. La moitié des chansons dépassent ainsi les huit minutes ce qui leur donne le souffle nécessaire pour nous emporter comme sur cet « Hinterland » que les fans de groupes tels que Flying Colors devraient illico mettre en haut de leur terrain de jeu. D’une efficacité sans faille, la voix de Paul Dourley ajoute cette chaleur indispensable au songwriting impeccable (« Against the Rain »), à une rythmique implacable, aux guitares imperturbables qui ne détruisent jamais ces ces belles architectures par des instincts solistes incontrôlables (« Strontium Burning »).

La maturité exceptionnelle de Hinterland (peu étonnante vu le pédigrée des zozos) ne révèle pas seulement un grand groupe. Voici tout simplement un objet majestueux, sans grandiloquence, lumineux et qui prouve, une fois n’est pas coutume, que l’attente valait largement la peine. Avec ce premier album studio, TILT nous emmène loin. Très loin.

Retrouvez l’interview avec Steve Vantsis

Interview in english version

TILT – HINTERLAND

Tilt - Hinterland (2016)

Titre : Hinterland
Artiste : Tilt

Date de sortie : 2016
Pays : Angleterre
Durée : 50′
Label : –

Setlist

1. Assembly 08:56
2. Hinterland 08:00
3. Against the Rain 05:02
4. No Superman 04:29
5. Growing Colder 06:25
6. Strontium Burning 05:01
7. Bloodline 09:03 video
8. Disassembly 09:04

Line-up

Steve Vantsis – Bass, electric guitar, acoustic guitar, keyboards, programming, loops, samples
Dave Stewart – Drums, percussion
Paul Humphreys – Electric guitar
Paul Dourley – Vocals, backing vocals

Guests:

John Mitchell
John Beck

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?