The Watch - Seven
4.5Note Finale

Retrouver les italiens de The  Watch est une fois de plus un réel plaisir. Ils nous envoient leur septième album qu’ils ont en toute simplicité appelé SevenLa bande à Simone Rossetti est de retour pour accomplir encore une sorte d’exploit en enregistrant  un nouvel album Genesisien dans l’âme, comme c’est leur habitude depuis la création du groupe, mais pourtant loin de leur idée de faire un copier/coller de Genesis, comme sait si bien le faire The Musical Box (sans pour autant minimiser leur très bon travail). Seven est de ce fait un album original interprété par des musiciens totalement habités par l’esprit Genesis dans ce qu’il possédait de plus intense.

The Watch ne se contente pas de reproduire inlassablement des “clichés” (comme dirait Fish) éculés, mais ils réinventent la musique de la genèse en se la la réappropriant, et l’actualisant et en cela, ils la magnifient et la rende peut être plus audibles à un nouveau public. Le groupe a en quelque sorte repris un flambeau Genesissien laissé à l’abandon juste après le fantastique  album Wind And Wuthering. Et comme par hasard, ce fut la dernière où participa le maître Steve Hackett que la bande a convoqué pour enregistrer avec eux une de ses compositions : “The Hermit”. La suite de l’aventure Genesis vous la connaissez, il y eut du bon et du nettement moins bon. Quant à The Watch, ils poursuivent leur petit bonhomme de chemin. Preuve en est ce septième album toujours aussi palpitant que ses six prédécesseurs. Il faut les avoir vu sur scène au moins une fois pour comprendre le lien affectif qu’ils ont tissé avec leur public, aussi bien en live qu’en studio. Reste ce nouvel album qui ne faillit pas à la règle qualitative, une constante chez les italiens qui perpétuent la flemme de Genesis contre vents et marées, faisant la nique à tous les détracteurs qui emploient le vilain et péjoratif terme de “nostalgie” les concernant.

Cette musique n’est pas passéiste mais au contraire bien vivante. The Watch en est la preuve tangible et Seven s’adresse à tous les passionnés de musique élaborée et mélodique… en digne porte paroles de cette riche école progressive

THE WATCH – SEVEN

The Watch - Seven (2017)

Titre : Seven
Artiste : The Watch

Pays : Italie
Durée : 47’54
Date de sortie : 2017
Label : Pick Up Records

Setlist

1. Blackest Deeds (5:55)
2. Disappearing Act (6:39)
3. Masks (6:27)
4. Copycat (6:19)
5. It’s Only A Dream (3:27)
6. Tightrope (7:18)
7. The Hermit (3:57)
8. After The Blast (7:52)

Line-up

– Simone Rossetti / vocals, flute, synths, Mellotron, arrangements, co-producer
– Giorgio Gabriel / electric, Classical, 6 & 12-string acoustic guitars, co-producer
– Valerio De Vittorio / keyboards, Hammond, synths
– Mattia Rossetti / bass, bass pedals, 6- & 12-string electric guitars, vocals
– Marco Fabbri / drums, percussion

With:
– Steve Hackett / acoustic 12-string guitar (7)

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Daniel Sebon

Salut à tous je suis Dany , nouvellement chroniqueur sur Amarokprog et anciennement sur Koid9 et progressivearea, je collabore aussi sur Lebolg du jester. Grand amoureux de musique devant l'éternel, et de musiques progressives au sens large du terme. J'ai été bercé aux sons du "Segent peppers" des Beatles, puis ensuite je n'ai jamais lâché la musique qui représente un peu mon oxygène. Après j'ai passé ma vie en écoutant Hendrix, Genesis, Floyd ,Marillion, Mike Oldfield, Tull, Yes, Ange Camel (entres autres génies que j'ai aimé) tout en découvrant les plus récents, Steve Wilson, Riverside, Gazpacho, Dream Theater, The Watch, Anathema.(entres autres très belles découvertes qui sont venues après. Puis la musique planante m' aussi bien accompagné telle, Tangerine Dream ,Vangelis, Klauz Schulsz. Sans parlé aussi de la période "jazz rock" qui m'a bien plue jadis "au temps de Pierre et Gladys", telle Mahavischnu Orchestra, Chick Corea, Al Dimeola, Pat Metheny, voilà quelques perles qui ont émaillé ma longue vie d'aficionados et je compte bien par le biais d'Amarokprog, en découvrir d'autres et vous en faire découvrir. Progresssivement votre Dany

Articles similaires