The Flower Kings - Banks of Eden
4.3TOP 2012

Ah, qu’il est loin le temps des doubles albums garnis jusqu’à l’indigestion, celui où Roine Stolt nous racontait des histoires à rallonge avec un savoir faire aussi irrésistible que décourageant. Avant même de commencer, Banks of Eden, relevait donc de la surprise avec ses 54 minutes à peine affichés au compteur. Et l’histoire commence formidablement avec le pavé « Numbers » qui vaut à lui seul l’acquisition de l’album. De son introduction luxuriante étiquetée The Flower Kings à la succession de mélodies sucrées et poivrées, on se laisse vagabonder au fil de soli qui font mouche, de rythmique endiablés (avec l’arrivée du remarquable jeunot Felix Lehrmann derrière les fûts) avant un final tout en respiration, millésimé Transatlantic. Cette pièce d’orfèvre restera peut-être comme le fleuron du groupe.

Certes, aucun risque n’est pris. Mais le gang suédois ne se contente pas de réunir tous les artefacts du rock progressif puisque le reste de l’album renoue également avec un son seventies joliment travaillé. « For The Love of Gold » par exemple se fait relax puis barré, le tout assuré par les vocaux toujours impeccable de Hasse Fröberg alors que l’angoissant « Pandemonium » convoque Genesis dès son introduction. On finira par « For Those About to Drown », titre rock emblématique de la formation, avant « Rising the Imperial » qui s’autorise du vaporeux, de l’émotion brute qui ne dépareille nullement.

En seulement cinq morceaux, le retour des Flower Kings après cinq années de silence imposé, appliquait les recettes habituelles tout en ajoutant les ingrédients de leurs multiples autres projets. En allant à l’essentiel, ils n’ont pas oublié de sortir la formule magique de leurs poches. Le résultat fait de Banks of Eden leur album le plus rafraichissant depuis… depuis quand déjà ?

THE FLOWER KINGS – BANKS OF EDEN

The Flower Kings - Banks of Eden (2012)

Titre : Banks of Eden
Artiste : The Flower Kings

Date de sortie : 2012
Pays : Suède
Durée : 53’25
Label : Inside Out

Setlist

1. Numbers (25:20)
2. For The Love Of Gold (7:30)
3. Pandemonium (6:05)
4. For Those About To Drown (6:30)
5. Rising The Imperial (7:40)

Bonus disc (on 2CD and 2LP+2CD editions)
1. Illuminati (6:20)
2. Fireghosts (5:50)
3. Going Up (5:10)
4. LoLines (4:40)

Total Time 22:00

Line-up

– Roine Stolt / vocals and guitars
– Hasse Fröberg / vocals and guitars
– Jonas Reingold / bass
– Tomas Bodin / keyboards
– Felix Lehrmann / drums and percussion

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.