Sylvan - Sceneries
4.0Note Finale

Sceneries, le huitième album de Sylvan, signe le retour du quintet originaire de Hambourg, après le un poil décevant Force of Gravity sorti il y a trois ans. Autant ce précédent album brassait un savoir faire évident sans véritablement parvenir à toucher les sens, autant Sceneries frappe d’entrée par son ambition tous azimuts.

Ce double album, Sylvan l’a en effet conçu comme un enchaînement de scènes de la vie quotidienne, indépendantes les unes des autres (ce qui éloigne le projet d’un album-concept classique) mais avec la même volonté de parler de ces petites choses qui donnent leur prix à l’existence. Cinq chapitres répartis chacun autour de trois ou quatre morceaux : le risque de trop plein était évident. Pour éclairer l’ensemble, l’idée lumineuse sera de parrainer chaque chapitre par un membre distinct du groupe, apportant ainsi sa touche finale au chapitre. Le résultat est bluffant de cohérence.

Souvent fougueux, le style de Sylvan alterne ici avec quelque chose de plus dépouillé. Une nouvelle maturité qui ne fait rien perdre en fraicheur. Souvent mid-tempo, avec une guitare inspirée (« The Fountain of Glow – part I »), le groupe n’hésite pas à flirter avec un style plus jazzy (« The Fountain of Glow – part II ») voire contempler la ballade en y apportant l’envie et la candeur des musiciens (« Farewell the Old Friends – Part IV »).

Ce qui surprend le plus, au-delà d’une réussite technique indéniable, c’est la synthèse surprenante du style imposé par Sylvan depuis plus de 10 ans maintenant. Avec ses influences manifestes habituelles (Marillion en tête), complétées ici de nouveautés naturelles (Porcupine Tree, Yes, Gazpacho), l’exercice préserve sa spontanéité, évite souvent les clichés ou une forme cotonneuse de musique qui ferait systématiquement passer sa musique dans une forme de neutralité des sentiments (« Share the World with Me – part I »,« The Words You Hde – part III »).

Heureusement, ce journal intime est la plupart du temps inventif et mordant (« Share the World with Me – Part II & IV ») avec en prime un single en puissance, l’euphorique « The Worlds You Hide – part II ». Peut-être Sceneries aurait-il gagné à être un peu raccourcis et moins linéaire mais en l’état, il signe le retour d’une formation exigeante et inspirée.

SYLVAN – SCENERIES

Sylvan - Sceneries (2011)

Titre : Sceneries
Artiste : Sylvan

Date de sortie : 2011
Pays : Allemagne
Durée : 90’38
Label : Gentle Art of Music

Setlist

1. Chapter 1: ‘The Fountain of Glow’ (14:50)
2. Chapter 2: ‘Share the World with Me’ (15:05)
3. Chapter 3: ‘The Words You Hide’ (20:10)
4. Chapter 4: ‘The Waters I Traveled’ (20:00)
5. Chapter 5: ‘Farewell to Old Friends’ (20:33)

Line-up

– Marco Glühmann / vocals
– Jan Petersen / guitars
– Volker Söhl / keyboards
– Sebastian Harnack / bass
– Matthias Harder / drums

With:
– Isgaard / backing vocals (4)

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?