Spock's Beard - Noise Floor
4.3TOP 2018

Dans la catégorie des incontournables du prog rock contemporain, de ceux, très rares qui auront permis au genre de retrouver des couleurs en puisant dans la palette d’un passé qu’ils ne s’obstinent pas imiter par désœuvrement, revoici Spock’s Beard. Pour leur treizième album intitulé Noise Floor, le désormais quartet (Jimmy Keagan étant parti, remplacé ici par Nick D’Virgilio, de retour provisoire et amical) ne jouent pas la carte de la reconstruction sonique.

“We are always about evolution, not revolution. But what we have done this time is make the songs more melodic. We still love our crazy prog, but now appreciate how important it is to grab people’s attention early on.” – Ted Leonard

Si The Oblivion Particle (2015) manquait de profondeur de champ, ce nouvel album tend à revenir vers un style moins ambigu, un prog rock symphonique classique et alambiqué, sans trop forcer, avec les accents des premiers essais. “Days We’ll Remember” joue ainsi la carte des seventies avec des échos de Kansas (évidement) alors que “What Becomes of Me” fait plutôt songer à Yes et “So This is Life” aux Beatles mâtiné de Pink Floyd. Avec les bagages techniques et mélodiques de nos amis, le disque ouvre des espaces d’expression permettant quelques soli extravertis où la guitare de Alan Morse et les claviers de Ryo Okumoto occupent le terrain.

La production, appuyée de cordes et de cuivres, joue sur du velours, ornée par la voix de Ted Leonard aussi à l’aise dans l’énervé que dans les ballades sucrées (“Bulletproof”, “To Breathe Another Day”). Mais le trip ne serait pas complet sans une petite déglingue, “Armageddon Nervous”, qui devrait hérisser les poils de quelques uns. Mais chut, n’en disons pas plus. Double album (leur second après Snow en 2002) où émarge, separée du disque principal, la suite de dix-sept minutes “Cutting room Floor”, Noise Floor ne manque que de ce petit truc inexplicable, cet ingrédient impossible à définir qui le porterait au delà de l’excellence. Pas de quoi pleurnicher pour autant !

SPOCK’S BEARD – NOISE FLOOR

Spock's Beard - Noise Floor (2018)

Titre : Noise Floor
Artiste : Spock’s Beard

Date de sortie : 2018
Pays : États-Unis
Durée : –
Label : Inside Out

Setlist

Disc 1 – Noise Floor
1. To Breathe Another Day
2. What’s Become of Me
3. Somebody’s Home
4. Have We All Gone Crazy
5. So This Is Life
6. One So Wise
7. Box of Spiders
8. Beginnings

Disc 2 – Cutting Room Floor
1. Days We’ll Remember
2. Bulletproof
3. Vault
4. Armageddon Nervous

Line-up

– Ted Leonard / lead & backing vocals, guitar
– Alan Morse / guitars, mandolin, electric sitar, banjolele, autoharp, backing vocals, co-producer
– Ryo Okumoto / piano, organ, Mellotron, synths
– Dave Meros / bass, synth bass, backing vocals
– Nick D’Virgilio / drums, percussion, backing vocals

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires