Silhouette - The World Is Flat and Other Alterative Facts
4.0Note Finale

Silhouette, l’excellent combo hollandais de « néo prog » revient en force avec son cinquième album au titre assez étrange The World Is Flat and Other Alterativve Facts. Les quatre disques précédents furent toujours d’un haut niveau, et les musiciens de Silhouette peuvent déjà prétendre aux plus hautes sphères du genre aux côtés des Marillion, IQ et Pendragon, trio de tête quasi indétrônable. Cet album est exceptionnellement diversifié et aventureux, Silhouette ne se contentant pas de nous resservir les vieilles recettes inhérentes au « néo prog« , leur musique est encore identifiable et se distingue sous une forme de voyage influencé par les pères fondateurs du rock progressif, mais aussi d’inspiration plus  moderne et contemporaine. Cette direction artistique plus actuelle est très certainement due à l’influence croissante des membres les plus jeunes du groupe, qui ont participé activement à l’écritureDe ce fait  The World is Flat And Other Alternative Facts n’est pas un album conceptuel comme l’était l’avant dernier album studio, Beyond A Seventh Wave, car il s’agit de six morceaux complémentaires dont les textes se veulent avant tout une déclaration sur la superficialité qui règne autour de nous. On retiendra surtout une épopée de près de dix huit minutes « Symphony For A Perfect Moment », composée de cinq parties pour le morceau le plus imposant de leur carrière. Sur cet excellent titre les musiciens développent l’ensemble de leur talent respectif, le guitariste Daniel van der Weijde et le claviériste Erik Laan se situant légèrement au dessus de ses camarades de jeu tant ce deux musiciens forment un duo parfait dans ce type d’entreprise. Les cinq membres de Silhouette ont demandé pour cet album la collaboration de cinq autres musiciens additionnels. Il s’avère que les parties de violon de Sophie Zaaijer ainsi que la flûte de Chantal van den Dungen enjolivent considérablement ce « Symphony For A Perfect Moment »Après ce titre puissant, les deux derniers morceaux clôturant l’album paraissent anecdotiques, mais qu’importe, cette « symphonie pour un moment parfait » se suffit à elle seule et justifie largement l’achat de ce disque, mais après tout, c’est vous qui voyez !.

SILHOUETTE – THE WORLD IS FLAT AND OTHER ALTERNATIVE FACTS

Silhouette - The World Is Flat and Other Alterative Facts (2017)

Titre :  The World Is Flat and Other Alterative Facts
Artiste : Silhouette

Date de sortie : 2017
Pays : Hollande
Durée : 50’14
Label : Progress Records

Setlist

1. March Of Peace (5:38)
2. The Flow (8:46)
3. Six Feet Underground (9:35)
4. Symphony For A Perfect Moment (17:56)
5. Sakura (2:50)
6. Turn It Off (5:29) 

Line-up

– Brian de Graeve / lead & backing vocals, 12-string guitar
– Daniel van der Weijde / electric & acoustic guitars
– Erik Laan / keyboards, bass pedals, lead & backing vocals
– Jurjen Bergsma / bass, acoustic guitar, backing vocals
– Rob van Nieuwenhuijzen / drums, percussion

With:
– Joke Laan Morsch / soprano vocals
– MarYo / backing vocals
– Chantal van den Dungen / flute
– Petruschka Schaafsma / oboe
– Ger Otten / French horn
– Sophie Zaaijer / violin

 

A propos de l'auteur

Daniel Sebon

Salut à tous je suis Dany , nouvellement chroniqueur sur Amarokprog et anciennement sur Koid9 et progressivearea, je collabore aussi sur Lebolg du jester. Grand amoureux de musique devant l'éternel, et de musiques progressives au sens large du terme. J'ai été bercé aux sons du "Segent peppers" des Beatles, puis ensuite je n'ai jamais lâché la musique qui représente un peu mon oxygène. Après j'ai passé ma vie en écoutant Hendrix, Genesis, Floyd ,Marillion, Mike Oldfield, Tull, Yes, Ange Camel (entres autres génies que j'ai aimé) tout en découvrant les plus récents, Steve Wilson, Riverside, Gazpacho, Dream Theater, The Watch, Anathema.(entres autres très belles découvertes qui sont venues après. Puis la musique planante m' aussi bien accompagné telle, Tangerine Dream ,Vangelis, Klauz Schulsz. Sans parlé aussi de la période "jazz rock" qui m'a bien plue jadis "au temps de Pierre et Gladys", telle Mahavischnu Orchestra, Chick Corea, Al Dimeola, Pat Metheny, voilà quelques perles qui ont émaillé ma longue vie d'aficionados et je compte bien par le biais d'Amarokprog, en découvrir d'autres et vous en faire découvrir. Progresssivement votre Dany