S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Shawn Colvin - These Four Walls
4.0Note Finale

L’amateur (et amatrice) de Shawn Colvin se doit d’être patient. A l’heure où la scène folk américaine est toujours si prolifique, il aura fallu attendre cinq ans pour apprécier cette oasis en plein désert. Car These Four Walls ne se contente pas d’exposer une superbe illustration de faux déguisements. Qu’on ne s’y trompe pas : si l’album ne rejoindra pas quelques tubes indéboulonnables de la dame (« Sunny Came Home » et son Grammy comme exemple parfait d’un mélange folk-pop réussi), il relègue la concurrence derrière une sacrément belle collection de mélodies. De quoi faire la pige à la maison de disque Columbia qu’elle aura quitté sans regrets pour fonder son propre label (Nonesuch).

Toujours encadrés par John Leventhal, ces onze compositions n’introduisent aucun élément de révolution du genre (qui n’en demande pas tant) mais développent ce goût immodéré pour une musicalité toujours colorée, subtile et sophistiquée. La voix magnifiquement posée de Shawn ColvinLet it Slide ») permet à ces chansons de déployer une dynamique où rencontrent orgue, guitares acoustiques et électriques sans jamais dépareiller.

Ceux qui s’ennuient hors des sentiers granuleux d’un folk craspouille devront passer leur chemin. Ici affleure les nuances. Textes compris. Un peu trop sans doute pour ne pas flirter avec cet aspect trop poli, trop lisse qui pourrait se confondre à de la transparence. Qu’on ne s’y trompe pas : en visitant des univers doux-amers (« The Bird » dans la veine de Elvis Costello, « Tuff Kid ») ou plus obscures (la reprise de « Even Here We Are » de Paul Westerberg), Shawn Colvin n’abandonne pas son talent pour écrire des hits : le classique « Fill Me Up » ou le formidable « Cinnamon Road » en duo avec Patty Griffin. Surtout, elle démontre que la sincérité du projet reste la clé de voûte de sa réussite. En témoigne le minimalisme de la très belle version de « Words » des Bee Gees, esquissée ici avec une grâce infinie par un trio guitare-basse-piano des plus inspirés. A l’image de ce très bel album.

SHAWN COLVIN – THESE FOUR WALLS

Sawn Colvin - These Four Walls (2009)

Titre : These Four Walls
Artiste : Shawn Colvin

Date de sortie : 2009
Pays : États-Unis
Durée : –
Label : Nonesuch variete

Setlist

1. Fill Me Up
2. These Four Walls
3. Tuff Kid Écouter
4. Summer Dress
5. Cinnamon Road
6. Venetian Blue
7. The Bird
8. I’M Gone
9. Let It Slide
10. Even Here We Are
11. So Good To See You
12. That Don’T Worry Me Now
13. Words

Line-up

– Shawn Colvin / vocals, guitars

Guests:
– Marc Cohn / Vocals
– RIck DePofi / Organ, Percussion, Horn, Engineer, Accompaniment
– Patty Griffin / Vocals
– Greg Leisz / Pedal Steel
– John Leventhal / Bass, Dobro, Guitar, Mandolin, Percussion, Pedal Steel, Keyboards, Producer, Engineer, Mixing
– Shawn Pelton / Percussion, Drums
– Teddy Thompson / Vocals

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003. Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre d'ailleurs (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires