Seven Steps to the Green Door - The ? Lie
3.3Note Finale

Après l’entracte un tantinet obsessionnel Fetish (2015) et huit ans après le remarqué The Book (2011), les allemands de Seven Steps to the Green Door reviennent avec la suite officielle de ce dernier, second volet d’une trilogie toujours basée sur le fanatisme religieux d’une famille. Sur une histoire de Thoraff Koss et des textes de George Andrade (également auteur des textes du livret), l’idée du groupe emmené par Marek Arnorld (Toxic Smile, Cyril, Damanek) est d’approfondir les thèmes développés dans le premier volet qui traitait de la dualité amour/croyance avec dans le viseur une volonté de taper dans l’opéra rock. Ici, c’est la contamination de la religion par le fanatisme qui est au cœur de l’histoire, du concept. Un peu plus de 50 minutes d’harmonies vocales masculines et féminines, violon, de la guitare bien lourde (« Come to your Father »), des claviers qui soufflent le chaud et le froid et un saxophone aux accents pop. Entre passages calmes (« A Dream That Strayed – I », trip complexe (« A Price to Prey II ») ou atmosphérique (« The World Made Flesh »), l’album enfonce le clou d’une narration par ailleurs trop pesante, notamment dans les passages récités. Certes, le concept n’est pas le plus simple, ni le plus léger à traiter, mais la volonté d’en faire un objet qui n’abdique jamais devant la difficulté plonge le projet musical dans une densité étouffante. Sans briser l’élan global de l’album, ni de la trilogie, Seven Steps to the Green Door parvient malgré tout à livrer un album solide mais qui manque de cette simplicité nécessaire pour transformer le plomb en or.

SEVEN STEPS TO THE GREEN DOOR – THE ? LIE

Seven Steps to the Green Door - The Lie (2019)

Titre : The ? Lie
Artiste : Seven Steps to the Green Door

Date de sortie : 2019
Pays : Allemagne
Durée : 53’22
Label : Progressive Records

Setlist

1. A? – I (2:56)
2. Salvation (3:18)
3. A Price To Pray – I (2:51)
4. A Dream That Strayed – I (4:35)
5. A Price To Pray – II (5:10)
6. A Dream That Strayed – II (3:00)
7. A? – II (2:53)
8. Heaven (1:30)
9. The Word Made Flesh (7:05)
10. Hear My Voice Tonight (9:57)
11. Come To Your Father (10:07)

Line-up

– Jana Pöche / vocals (Mother)
– Lars Köhler / vocals (Samuel)
– Anne Trautmann / vocals (Lover / Samuel’s Girlfriend)
– Stephan Pankow / electric guitars
– Marek Arnold / piano, organ, keyboards, soprano & alto saxophones, clarinet, seaboard, venova, producer
– Ulf Reinhardt / drums

With:
– Sören Flechsig / vocals (Noah)
– Annemarie Schmid / vocal
– Amelie Hofmann / vocal (Crying Child)
– Peter Jones / vocals (Father)
– Andreas “Eddy” Gemeinhardt / electric & acoustic guitars, bass
– Luke Machin / lead electric guitars
– Gerd Albers / acoustic guitar
– Jason Melidonie / guitar solo
– Steve Unruh / violin solo
– Susan Kammler / oboe
– Michael Schetter / bass
– Denis Strassburg / bass

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires