Radiohead - The King of Limbs
4.0Note Finale

Le fait que Radiohead soit devenu une véritable institution aura transformé leur statut d’intouchable en celui d’objet culte vivant tout en dévoyant paradoxalement leurs productions sur la place publique pour le règlement de compte nécessaire à un rétablissement de balance inévitable. Cette position était une réalité en 2011, date à laquelle The Kings of Limbs déboulait. Si Radiohead était bien devenu le groupe incontournable et visionnaire de la scène britannique, il avait engrangé assez de jalousie pour que cet album, bizarre, courtaud et patraque, soit l’occasion de règlements de compte corsés au mauvais esprit. Et The King of Limbs en fit les frais. Il faut aussi avouer d’emblée que c’est un album très peu aimable. 37 minutes à peine. Destructuré. Dépressif. Glauque. Une véritable purge de l’identité Radiohead passée à la moulinette d’un rock progressiste plus Crimsonien que jamais. Il faut ajouter que le quintet aura pris tout le monde par surprise en annonçant ce 8ème album quelques jours seulement avant sa sortie, ce qui le transforma immédiatement en occasion ratée. Mais que l’on ne s’y trompe pas. La machine marchande Radiohead tournaità plein. Merci pour eux. Et malgré une déception généralisée qui s’expliquera par une hauteur de vue exagérée d’une discographie sur-commentée, il faut avouer que ce disque a encore de la gueule. La rythmique délurée de « Bloom », les trésautements ératiques de « Morning Mr Magpie » ou la ballade désaccordée de « Little by Little », tout concourt à repeindre la cave, du sol au plafond. La voix de Thom Yorke, toujours pleine de reliefs, joue les funambules sur l’exquis « Codex » (plus Beatles que jamais) alors que l’acoustique « Give Up the Ghost » nous évoque la magie noire du bayou. Même si les recherches hypnotiques de « Separator » ne sont pas transcendantes (on retrouve l’influence du travail de York sur son opus solo The Eraser), il faut reconnaître les fulgurances de ce King of Limbs, cohérent et morbide, foisonnant, bourré d’intelligence, un peu anémique mais enthousiasmant dans ce qu’il emmerda le fan et l’exégète pédant jusqu’à l’explosif A Moon Shaped Pool… cinq ans plus tard.

RADIOHEAD – THE KING OF LIMBS

Radiohead - The King of Limbs (2011)

Titre : The King of Limbs
Artiste : Radiohead

Date de sortie : 2011
Pays : Angleterre
Durée : 37’24
Label : Ticker Tape, XL, Hostess Entertainment

Setlist

1. Bloom (5:15)
2. Morning Mr Magpie (4:41)
3. Little By Little (4:27)
4. Feral (3:13)
5. Lotus Flower (5:01)
6. Codex (4:47)
7. Give Up The Ghost (4:50)
8. Separator (5:20)

Line-up

– Thom Yorke / vocals, guitars, piano
– Jonny Greenwood / guitars, keyboards, other instruments
– Ed O’Brien / guitars, backing vocals
– Colin Greenwood / bass, synthesizers
– Phil Selway / drums, percussion

 

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires