Millenium - The Cinema Show
4.0Note Finale

Millenium est un des meilleurs fleurons du mouvement « néo prog » polonais de ces dernières années, dans la droite ligne des Collage, Moonrise voire Albion (j’en passe et des meilleurs). Le créateur du projet n’est autre que l’excellent claviériste Ryszard Kramaski avec le chanteur Lukasz Gall, le guitariste Piotr Plonka et le bassiste Krzysztof Wyrwa. Ces quatre musiciens de base, agrémentés d’autres différents intervenants selon les époques, ont réalisé ensemble une bonne dizaine d’albums, tous vraiment réussis. Avant la sortie officielle de leur nouvel opus studio 44 minutes, qui ne saurait tarder, Millenium nous fait parvenir un double album « live » nommé Cinema Show, petit clin d’œil à la Genèse, mais surtout enregistré dans ce qui devait être jadis un cinéma, d’où le titre.

Ce concert ayant été capté au  Kijów-Centrum à Cracovie en novembre 2015 , il  retrace l’ensemble de l’œuvre de Mllenium et a fait l’objet aussi d’une captation en vue d’un DVD qui doit sortir simultanément, ce qui permettra de découvrir enfin les visages des musiciens qui par leur confidentialité  sont assez inconnus dans nos contrées. Le groupe a donc enregistré ce soir là plus de deux heures de musique enlevée et menée tambour battant par un chanteur Lukasz Gall, à la voix très « enjouée« , accompagné par un groupe d’excellente qualité interprétant un « néo prog » toujours inspiré dont les morceaux sont fréquemment  empreints d’un grand sens mélodique.

Ces deux disques de Millenium sont à coup sur la meilleure carte de visite que peut présenter le groupe à des nouveaux auditeurs potentiels avec l’apport du sax ténor Dariusz Fish et d’une choriste Karolina Leszko qui serons par ailleurs présents sur le nouvel album studio du groupe. Il est important de noter que le guitariste Piotr Plonka marche dans les pas tout tracés des Gilmour/Latimer (entre autres) avec un son contemporain et un jeu inventif. Le parcours musical de Millenium défile sous nos oreilles, et l’on se prend à retenir tel morceau plutôt qu’un autre, mais ils sont tous d’égale valeur. Il se trouve peu de déchets au cours de ces deux heures vingt d’une musique que l’on peut qualifier d’énergisante, bien qu’elle soit si peu « dansante« , mais c’est évidement l’apanage d’une musique plutôt cérébrale. Les interventions du leader Ryszard Kramaski aux différents claviers sont pertinentes, plutôt salvatrices et se fondent impeccablement dans le paysage musical. Si ces deux enregistrements ne laisseront pas de grandes traces dans nos mémoires, ils auront au moins le mérite de nous faire entrer dans l’univers du groupe polonais avec un avant goût tout à fait délicieux de la prochaine production de Millenium, qui devrait elle nous réconcilier  avec le « néo prog » qui a vu naître  en son sein tant de valeurs sures comme IQ, Pendragon et le Marillion époque Fish. On  peut souhaiter à Millenium une carrière similaire à celles de ces emblématiques collègues britanniques.

MILLENIUM – THE CINEMA SHOW

Millenium - The Cinema Show (2017)

Titre : The Cinema Show
Artiste : Millenium

Date de sortie : 2017
Pays : Pologne
Durée : –
Label : Lynx Music

Setlist

1. Intro ( The Cinema Show )
2. Ego
3. Over & Over
4. The Sin
5. Girl from a Glass Sphere
6. Prose of Life
7. Lonely Man
8. Everything About Her
9. Born in 67
10. Plastic World
11. In the World of Fantasy?
12. For the Price of Her Sad Days
13. Time Vehicle
14. We Try Again
15. Farewell
16. Goodbye My Earth
17. Back to Myself (Pt.1)
18. Our Little Eden
19. Light your Cigar

Line-up

– Łukasz Gall / vocal
– Piotr Płonka / guitars
– Krzysztof Wyrwa / bass
– Tomasz Paśko / drums
– Ryszard Kramarski / keyboards
With:
– Grzegorz Bauer / drums

 

A propos de l'auteur

Daniel Sebon

Salut à tous je suis Dany , nouvellement chroniqueur sur Amarokprog et anciennement sur Koid9 et progressivearea, je collabore aussi sur Lebolg du jester. Grand amoureux de musique devant l'éternel, et de musiques progressives au sens large du terme. J'ai été bercé aux sons du "Segent peppers" des Beatles, puis ensuite je n'ai jamais lâché la musique qui représente un peu mon oxygène. Après j'ai passé ma vie en écoutant Hendrix, Genesis, Floyd ,Marillion, Mike Oldfield, Tull, Yes, Ange Camel (entres autres génies que j'ai aimé) tout en découvrant les plus récents, Steve Wilson, Riverside, Gazpacho, Dream Theater, The Watch, Anathema.(entres autres très belles découvertes qui sont venues après. Puis la musique planante m' aussi bien accompagné telle, Tangerine Dream ,Vangelis, Klauz Schulsz. Sans parlé aussi de la période "jazz rock" qui m'a bien plue jadis "au temps de Pierre et Gladys", telle Mahavischnu Orchestra, Chick Corea, Al Dimeola, Pat Metheny, voilà quelques perles qui ont émaillé ma longue vie d'aficionados et je compte bien par le biais d'Amarokprog, en découvrir d'autres et vous en faire découvrir. Progresssivement votre Dany