Millenium - MMXVIII
3.8Note Finale

Année chargée pour Ryszard Kramarski et Lynx Music qui fête son 20eme anniversaire : un album solo, deux coffrets limités regroupant l’intégrale du groupe, une production d’autres groupes soutenue et enfin deux albums pour gérer la transition au chant avec le départ de Lukasz Gall et l’arrivée de Marel Smelkowski. Si le premier, Notes Without Words, était dispensable pour les afficionados du combo polonais, la barre est redressée avec MMXVIII. Cet album court (40 minutes) a été conçu pour présenter au public Marek Smelkowski. Ce chanteur n’est toutefois pas un total inconnu pour les amateurs de prog polonais, puisqu’on le trouvait déjà sur l’album acoustique de Padre, From Faraway Island dès 2012. Aux claviers on trouvait Krzysztof Lepiarczyk (Loonypark), et on retrouvera également Marek Smelkowski au chant sur les efforts solo de ce dernier, sorti chez Lynx. Une histoire de famille en somme.  Au programme de ce disque, dont la pochette rappelle l’actualité du groupe, un seul inédit “Unnamed” de 9 minutes, au rythme plutôt enlevé et qui permet de faire connaissance avec le timbre de voix de Smelkowski. On a ici affaire à un morceau néo, presque pop dans sa première partie, avec un saxo velouté très présent. La deuxième partie du morceau, laisse plus la place aux développements instrumentaux, avec un final de guitare magnifique. Un seul titre inédit, oui, mais le reste est loin d’être inintéressant. Le reste de l’album est constitué d’anciens titres de Millenium que Smelkowski s’est approprié, et que Ryszard Kramarski a retravaillé pour l’occasion. On voit donc une version de “When I Fall” (Ego) passer de 5 à 9 min avec une première partie inédite quasi-ambient qui remplace l’intro au piano par des synthés planants et des boites à rythmes pour aboutir sur un nouvel arrangement du morceau, plus rapide, plus dynamique aussi, grâce au chant finalement très sûr de Smelkowski. Le dernier morceau “MMXVIII” est une longue suite de 20 min constitué de sections d’onze anciens titres couvrant quasiment tous les albums du groupe, sélectionnés par Smelkowski, et réarrangés autour d’une intro et d’une outtro inédits pour en faire un ensemble cohérent. Certains arrangements sont d’ailleurs tellement différents des originaux qu’on peine à les reconnaître tel “Blood On The Rain” (In Search Of The Perfect Melody) ou les violons sont remplacés par un saxo et ou le rythme de la guitare acoustique est plus soutenu, ou la transition” Ice Dreams” (Puzzles)/”Demon“(Interdead) avec une voix puissante, juste qui tient la note pour se fondre ensuite dans un (court) solo de saxo. Voilà une manière intelligente de faire un medley et cela permet aussi d’apprécier le chanteur sur les vieux titres qu’on connaissait avec Gall. Franchement que ce soit sur les passages reprenant les sections les plus anciennes (“I Would Like To Say Something” (Vocanda), “Hundreds Of falling Rivers” (Reincarnations)), ou récentes (“Liferunner” (44 minutes)), Smelkowski s’en sort magistralement. Cette suite étant axée chant, on n’y trouvera ni solo, ni long développement, le but n’est pas là.

Encore un album de transition pour Millenium, mais cette fois, la démarche est originale et réussie. Un disque qui vaut la peine qu’on s’y attarde.

MILLENIUM – MMXVIII

Millenium - MMXVIII (2018)

Titre : MMXVIII
Artiste : Millenium

Date de sortie : 2018
Pays : Pologne
Durée : 38’33
Label : Lynx Music

Setlist

1. Unnamed (9:15)
2. When I Fall (9:05)
3. MMXVIII Suite (Medley) (20:13)
a) MMXVIII – Intro
b) The Silent Hill
c) Family Play
d) Liferunner
e) Dark Secrets
f) Blood on the Rain
g) Madman
h) Road to Infinity
i) Hundreds of falling Rivers
j) Ice Dreams
k) Demon
l) I Would Like to Say Something
m) MMXVII – Outro

Line-up

– Marek Smelkowski / vocals
– Piotr Plonka / guitars
– Krzysztof Wyrwa / bass, Warr guitar
– Dariusz Rybka / saxophone
– Grzegorz Bauer / drums
– Ryszard Kramarski / keyboards, acoustic guitar