Mike Oldfield - The Orchestral Tubular Bells
4.0Note Finale

Mike Oldfield se prend-il (trop) au sérieux ? C’est la question posée en 1974 lorsque David Bedford, son comparse aux arrangements et talentueux compositeur avant-gardiste à ses heures (The Rime of the Ancient Mariner en 1975) prend en charge l’adaptation orchestrale du désormais mythique (et séminal) album Tubular Bells. À cette époque, le guitariste touche le fond de ses angoisses qu’il avait vainement tenté d’exorciser avec le faussement serein Hergest Ridge, avant de se plonger illico dans le sculptural Ommadawn. Notre ami est alors un dépressif taille XXL. Au-delà de cette situation pour le moins compliquée, la réussite de l’entreprise tenait donc avant tout dans la qualité d’écriture du projet original.

Or, si l’interprétation symphonique occulte nombre de parties fantasques, pour ne pas dire déglinguées du plafond, de l’interprétation originale, les thèmes arrondis conservent une intensité pouvant tout à fait s’adapter à des plaisirs certes différents mais bien réels. Surtout, l’auditeur prendra ici pleinement conscience de la structure de l’œuvre, orientée sans forcer vers un classique romantique dans la veine de Ravel et Sibelius . Ce dernier étant un référence absolue pour Mike Oldfield, la dernière partie, moment fort, révèle ainsi une approche de la guitare classique d’une grande subtilité. The Orchestral Tubular Bells ne saura malheureusement pas trouver son public bien que ce dernier ait porté aux nues le modèle d’origine. Pas découragé pour autant, le concept (novateur à l’époque, moult fois repris depuis) enfantera dans la foulée une magnifique version orchestrale de Hergest Ridge, abandonnée illico dans les cartons… jusqu’à ce qu’Internet ne fasse la lumière sur cette archive exceptionnelle ! Ouf !

MIKE OLDFIELD – THE ORCHESTRAL TUBULAR BELLS

Mike Oldfield - The Orchestral Tubular Bells (1975)

Titre : The Orchestral Tubular Bells
Artiste : Mike Oldfield

Date de sortie : 1975
Pays : Angleterre
Durée : 50’49
Label : Virgin

Setlist

1. The orchestral Tubular Bells Part One (26:25)
2. The orchestral Tubular Bells Part Two (24:24)

Line-up

– Mike Oldfield / guitar

+ The Royal Philharmonic Orchestra conducted by David Bedford (arranger).

VOTRE AVIS :

A propos de l'auteur

Fondateur du site AmarokProg en 2003, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis. Passionné de cinéma(s) et de musique(s), ce qui devrait surprendre toute la communauté, mézigue met à profit ces petites lubies dans son cadre professionnel ce qui ne manque ni de sel, ni de poivre (tout comme ses cheveux diront les moins obséquieux). What else?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.